Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Mouvement des forces démocratiques de Casamance

Le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), créé en 1947, a d'abord été un parti politique, avant de devenir, à partir des années 1980, un mouvement ethnique essentiellement Diolas et indépendantiste de Casamance, une région enclavée dans le sud du Sénégal.

Ethnie majoritaire dans la région de Ziguinchor mais minoritaire dans toute la Casamance comme tenu des régions de Kolda et de Sedhiou .

Son leader charismatique était l’abbé Augustin Diamacoune Senghor, décédé en 2007.

Sommaire

HistoireModifier

Le MFDC – dont est issu le mouvement indépendantiste apparu au début des années 1980 – a été créé dès 1947 par des leaders casamançais tels que les Diolas Émile Badiane et Victor Diatta ou les Peuls Ibou Diallo et Édouard Diallo[1].

NotesModifier

  1. (en) Linda J. Beck, Patrimonial democrats in a culturally plural society : democratization and political accommodation in the patronage politics of Senegal, University of Wisconsin, Madison, 1996, vol. 2, p. 239 (thèse)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Senegal : Casamance civilians shelled by the Mouvement des forces democratiques de Casamance (MFDC), Democratic Forces of Casamance Movement, rapport d'Amnesty International, 1999
  • (fr) Nelly Robin, « Le déracinement des populations en Casamance. Un défi pour l'État de droit », Revue européenne des migrations internationales, 2006, vol. 22, n° 1, p. 153-181
  • (fr) Assane Seck, Sénégal, émergence d'une démocratie moderne (1945-2005) : Un itinéraire politique, Paris, Karthala, 2005, 360 p. (ISBN 2845865058)

Liens externesModifier