Mouvement des citoyens pour le changement

parti politique belge

Mouvement des citoyens pour le changement
Présentation
Président Marie-Christine Marghem
Fondation 1998
Siège Rue de la Vallée, 50
B-1000 Bruxelles
Idéologie Démocratie Chrétienne
Affiliation européenne Parti démocrate européen
Groupe au Parlement européen Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe
Site web lemcc.be
Représentation
Députés européens
(collège électoral franc.)
0 / 8
Députés fédéraux
(groupe francophone)
1 / 63

Le Mouvement des citoyens pour le changement (MCC) est un parti politique belge francophone, composante du Mouvement réformateur, une fédération de centre droit formée autour des libéraux.

Le MCC a été fondé en 1998 par Gérard Deprez, ancien président du PSC, Parti social-chrétien, devenu aujourd'hui le Centre démocrate humaniste (cdH), entré en désaccord avec la majorité des membres de son précédent parti.

Le MCC est un membre fondateur du Parti démocrate européen et Gérard Deprez en est le délégué général.

HistoireModifier

À la suite des élections européennes de 2014, le MCC a un député européen : Gérard Deprez. Il siège au sein de l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe. Après les élections de , il ne siège plus au Parlement européen

Avant l'élection de , certains cadres liégeois décident de revenir au cdH. Ils se sentaient exclus de la composition des listes par la composante strictement libérale du MR[1].

Depuis le , le MCC a une ministre fédéral au sein du gouvernement Michel : Marie-Christine Marghem, ministre fédérale de l'Énergie, de l'Environnement et du Développement durable. Il dispose en outre encore d'un député fédéral : Jean-Jacques Flahaux[2].

Personnalités du MCCModifier

MinistreModifier

  • Marie-Christine Marghem, ministre fédérale (gouvernement démissionnaire, en affaires courantes) de l'Énergie et du Climat

Député européenModifier

Député fédéralModifier

BourgmestreModifier

AutresModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier