Ouvrir le menu principal

Mouvement de la renaissance islamique

Mouvement de la renaissance islamique
Présentation
Président du parti Mohamed Dhouibi
Fondation mars 1989
Idéologie Islamisme, Libéralisme
Assemblée populaire nationale Assemblée populaire nationale
Représentation
Assemblée populaire nationale[1]
15 / 462
[1]

Le Mouvement de la renaissance islamique (en arabe : حركة النهضة الاسلامية, Harakat an-Nahda al-Islamiyya, appelé aussi Ennahda, النهضة) est un parti politique islamiste algérien modéré. Formé en 1989 à partir du mouvement qui portait le même nom, il est réputé être la façade politique du mouvement des Frères musulmans en Algérie. Plusieurs de ses militants furent emprisonnés ou éliminés par le pouvoir pendant la guerre civile algérienne. Il compte parmi les quelques rares partis qui incarnent la voie légaliste de l'islamisme algérien.

L'un des principaux fondateurs de ce mouvement est Abdallah Djaballah. Ce dernier a été évincé du parti en 1998 par une faction dominante qui pronait une alliance avec le gouvernement RND de l'époque. Son secrétaire général actuel est Fateh Rabiaï.

Dans les élections législatives de 2002, ce parti a reçu 0,6 % des voix, il n'a qu'un député au parlement. En vue des élections municipales du 29 novembre 2007, et à la surprise générale, ce parti présente des listes communes avec le Mouvement pour la réforme nationale, avec lequel existait pourtant des divergences de stratégie politique.

RéférencesModifier