Ouvrir le menu principal
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Mouvement Force de la Serbie
(sr)Покрет снага Србије
(sr)Pokret snaga Srbije
Présentation
Président Bogoljub Karić
Fondation
Siège 28 Terazije
11 000 Belgrade
Vice-président Dragomir Karić
Président adjoint Milanka Karić
Positionnement Centre droit
Idéologie Conservatisme, social-libéralisme, anticommunisme, europhilie
Site web http://www.snagasrbije.com
Représentation
Députés
2 / 250

Le Mouvement Force de la Serbie (en serbe cyrillique : Покрет снага Србије ; en serbe latin : Pokret snaga Srbije ; en abrégé : PSS) est un parti politique de centre droit serbe. Il a été fondé en 2004 et a son siège à Belgrade[1]. Il est actuellement présidé par Bogoljub Karić[2] ; son fils Dragomir Karić en est le vice-président[3] et sa femme, Milanka Karić, en est l'un des présidents adjoints[4].

Sommaire

HistoriqueModifier

 
Le Palais Atina, sur Terazije, siège du parti

Le Mouvement Force de la Serbie[5] a été créé en 2004 par l'homme d'affaires Bogoljub Karić, l'un des hommes les plus riches de Serbie, allié de Slobodan Milošević jusqu'en 1997[6], et parfois considéré comme le « Berlusconi serbe »[7].

Activités électoralesModifier

Bogoljub Karić arrive en 3e position après Tomislav Nikolić et Boris Tadić au premier tour de l'élection présidentielle serbe du , remportant 18,23 % des suffrages[8].

Le mouvement prend part aux élections législatives de 2007 ; il obtient 1,75 % des suffrages et ne remporte aucun siège[9]. En 2008, Milanka Karić, la femme de Bogoljub Karić, est désignée par le mouvement pour participer à l'élection présidentielle du 20 janvier ; à l'époque, Bogoljub Karić est en prison et ne peut se présenter lui-même[réf. nécessaire] ; elle obtient 0,98 % des voix[10]. Aux élections législatives du 20 mai, le parti recueille 0,54 % des voix et n'obtient aucun député[11].

En 2012, Force de la Serbie participe à la coalition « Donnons de l'élan à la Serbie » emmenée par Tomislav Nikolić, alors président du Parti progressiste serbe (SNS)[12]. Milanka Karić et son fils Dragomir Karić figurent respectivement à la 9e et à la 37e place sur la liste[13], ce qui leur permet d'être élus députés à l'Assemblée nationale de la République de Serbie[14].

Positionnement et programmeModifier

Sur le plan politique, le PSS est considéré comme appartenant à la droite politique de la Serbie. Karić avait centré sa campagne de 2004 sur les questions économiques, affirmant qu'il voulait « mettre la Serbie au travail »[15].

Notes et référencesModifier

  1. (sr) « Izvod iz registra političkih stranaka », sur http://www.mpravde.gov.rs, Site du ministère de la Justice (consulté le 2 mai 2013)
  2. (sr) « Presednik », sur http://www.snagasrbije.com, Site du Mouvement Force de la Serbie (consulté le 2 mai 2013)
  3. (sr) « Zamenik predsednika », sur http://www.snagasrbije.com, Site du Mouvement Force de la Serbie (consulté le 2 mai 2013)
  4. (sr) « Potpredsednici », sur http://www.snagasrbije.com, Site du Mouvement Force de la Serbie (consulté le 2 mai 2013)
  5. Le nom de ce parti est traduit de manière diverse ; on trouve « Mouvement Force serbe », « Mouvement Force Serbie », « Mouvement Force de Serbie » etc. Prudemment, beaucoup de médias se contentent d'utiliser le sigle « PSS ».
  6. (fr) Corinne Deloy, « Serbie : Présidentielle du 13 juin 2004 (Analyse) », sur http://www.robert-schuman.eu, Site de la Fondation Robert-Schuman (consulté le 2 mai 2013)
  7. (fr) Corinne Deloy, « Serbie : Tomislav Nikolic et Boris Tadic se retrouveront au deuxième tour de l'élection présidentielle le 27 juin prochain », Site de la Fondation Robert-Schuman (consulté le 2 mai 2013)
  8. (sr) « Izveštaj o rezultatima glasanja za predsednika Republike Srbije na izborima održanim 13. juna 2004. godine », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site officiel de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 2 mai 2013)
  9. (sr) « Izbori za narodne poslanike u Narodnu skupštinu Republike Srbije održani 21. januara 2007. godine », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site officiel de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 2 mai 2013)
  10. (sr) « Izveštaj o rezultatima izbora za predsednika Republike na izborima održanim 20, januara 2008. godine », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site officiel de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 2 mai 2013)
  11. (sr) « Izveštaj o rezultatima izbora za narodne poslanike u Narodnu skupštinu Republike Srbije održani 11. maja 2008. godine », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site officiel de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 2 mai 2013)
  12. (sr) « Članice koalicije „Pokrenimo Srbiju, Tomislav Nikolić“ », sur http://izbori2012.istinomer.rs (consulté le 2 mai 2013)
  13. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées R:1
  14. (en) « Serbian Progressive Party Parliamentary Group », sur http://www.parlament.rs, Site de l'Assemblée nationale de la République de Serbie (consulté le 2 mai 2013)
  15. (fr) Jean-Arnault Dérens, « Premier tour inattendu des présidentielles », sur http://www.rfi.fr, Site de RFI, (consulté le 2 mai 2013)

Voir aussiModifier