Mourir ? Plutôt crever !

film sorti en 2010
Mourir ? Plutôt crever !

Réalisation Stéphane Mercurio
Acteurs principaux
Sociétés de production Touscoprod
Centre national du cinéma et de l'image animée
Iskra
La Huit - L'Atelier Sonore
Région Île-de-France
Vidéo de poche
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Documentaire
Durée 94 minutes
Sortie 2010

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mourir ? Plutôt crever ! est un documentaire consacré au dessinateur et caricaturiste politique Siné, réalisé par Stéphane Mercurio.

Présenté, les 18, 24 et , dans la section Panorama français du festival Cinéma du réel[1], il sort sur les écrans français le et est distribué en DVD depuis le [2].

Au cours des entretiens, on comprend que la réalisatrice est la fille de l'épouse de Siné.

SynopsisModifier

Stéphane Mercurio nous livre un portrait intimiste de Siné et ce, dès les premières images de ce documentaire tournées au cours de l'été 2008. À cette époque, le dessinateur vient d'être renvoyé de la rédaction du journal Charlie Hebdo, qu'il avait rejoint en 1981, par son directeur de la publication et de la rédaction, Philippe Val, pour une chronique sur Jean Sarkozy, jugée antisémite et publiée le .

Les temps forts qui jalonnent la vie de Siné y sont rapportés, de ses débuts à L'Express comme dessinateur politique jusqu'à la création, à l'aube de ses quatre-vingts ans, de son propre journal satirique Siné Hebdo, en réaction à son éviction de Charlie Hebdo. Cet amateur de jazz, notamment de Billie Holiday, de salsa, de bons crus du Beaujolais raconte ses amours, pour son épouse Catherine Sinet, pour les chats, ses amitiés également, pour Jacques Prévert et Malcolm X, d'ailleurs parrain de sa fille ; et ses engagements, toujours vivaces, ne sont bien évidemment pas oubliés.

Fiche techniqueModifier

Distribution (dans leur propre rôle)Modifier

Notes et référencesModifier

  1. Mourir ? Plutôt crever !, sur le site cinemaduree1.org. Consulté le 8 juillet 2011
  2. Mourir ? Plutôt crever !, sur le site allocine.fr. Consulté le 8 juillet 2011

Liens externesModifier