Ouvrir le menu principal

Motutunga
Vue satellite de la NASA
Vue satellite de la NASA
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Tuamotu
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 17° 06′ 00″ S, 144° 22′ 00″ O
Superficie 1,38 km2
Géologie Atoll
Administration
Collectivité d'outre-mer Polynésie française
District Tuamotu
Commune Anaa
Démographie
Population Aucun habitant (2017[1])
Autres informations
Découverte 1773
Fuseau horaire UTC-10

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

(Voir situation sur carte : Polynésie française)
Motutunga
Motutunga

Géolocalisation sur la carte : Archipel des Tuamotu

(Voir situation sur carte : Archipel des Tuamotu)
Motutunga
Motutunga
Atolls en France

Motutunga est un atoll situé dans l'archipel des Tuamotu en Polynésie française. Il est administrativement rattaché à la commune d'Anaa.

Sommaire

GéographieModifier

SituationModifier

Motutunga est situé à 20 km au sud-est de Tahanea, l'île la plus proche, et à 503 km à l'est de Tahiti. L'atoll, de forme ovoïde, mesure 15 km de longueur et 14 km de largeur maximales pour une surface de terres émergées de seulement 1,38 km2 – en raison d'un petit nombre de motu et d'un important récif corallien – et un lagon d'une superficie de 126 km2, accessible par deux passes étroites et peu profondes (Tepupahea et Marukupeega[2]) situées au nord.

L'atoll n'est pas habité de manière permanente[1], bien qu'il existe quelques maisons à l'entrée des passes.

GéologieModifier

D'un point de vue géologique, l'atoll est l'excroissance corallienne (de quelques mètres) du sommet du mont volcanique sous-marin homonyme, qui mesure 2 970 mètres depuis le plancher océanique, formé il y a 51,3 à 53,0 millions d'années[3].

HistoireModifier

La première mention de l'atoll par un Européen est due à James Cook qui l'aborde le [4],[5] qui le nomma Adventure Island d'après le nom de son bateau[6]. Le navigateur espagnol Domingo de Boenechea visite l'atoll le 12 novembre 1774 et le nomme San Julian[4].

Au XIXe siècle, Motutunga devient un territoire français, peuplé d'une centaine habitants autochtones[7].

ÉconomieModifier

La perliculture est autorisée sur seulement 10 ha du lagon pour l'élevage et le greffage avec 300 lignes de collectage de naissain[8]. La récolte des holothuries est pratiquée dans la moitié nord-est du lagon au-delà d'une ligne reliant Tukotuko au Sud-Est à Fareaka au Nord-Ouest[8]. La culture du coprah est également pratiquée par les habitants de Tahanea, qui ont également créé des parcs à poissons dans les hoas[9].

Faune et floreModifier

À la suite de l'inventaire de la faune et de la flore – notamment la présence de forêts de Pisonia grandis –, la commune et la région ont inscrit en février 2001 Motutunga, avec l'atoll voisin de Tahanea, sur la liste des « espaces naturels protégés et gérés » des Tuamotu[10].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Répartition de la population de la Polynésie française par île en 2017, Institut de la statistique de la Polynésie française (ISPF), consulté le 27 février 2019.
  2. Motutunga, Tahiti Heritage, consulté le 1er avril 2019.
  3. (en) Motutunga Seamount sur le catalogue Seamount de earthref.org
  4. a et b Les Atolls des Tuamotu par Jacques Bonvallot, éditions de l'IRD, 1994, (ISBN 9782709911757), pp. 275-282.
  5. Tahiti et ses archipels par Pierre-Yves Toullelan, éditions Karthala, 1991, (ISBN 2-86537-291-X), p. 61.
  6. Names of the Paumotu Islands, with the Old Names So Far As They Are Known par J.L. Young dans The Journal of the Polynesian Society, vol. 8, no 4, décembre 1899, p. 264-8.
  7. Notices sur les colonies françaises, Étienne Avalle, éditions Challamel aîné, Paris, 1866, p. 637.
  8. a et b Atlas de Polynésie : Motutunga, Direction des ressources marines du Gouvernement de la Polynésie française, consulté le 1er avril 2019.
  9. Parc à poissons de Motutunga, Tahiti Héritage, consulté le 1er avril 2019.
  10. Les atolls de Tahanea et Motutunga sur le site de la Direction de l'environnement de la Polynésie française, consulté le 26 mai 2016.