Ouvrir le menu principal

Motril
Blason de Motril
Héraldique
Drapeau de Motril
Drapeau
Motril
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Municipio
Communauté autonome Andalousie Andalousie
Province Province de Grenade Province de Grenade
Comarque Costa Granadina
District judic. Motril
Maire
Mandat
Luisa García Chamorro (PP)
2019-2023
Code postal 18600
Démographie
Gentilé Motrileño, Motrileña
Population 60 592 hab. ()
Densité 556 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 45′ 03″ nord, 3° 30′ 44″ ouest
Altitude 45 m
Superficie 10 900 ha = 109 km2
Bordée par Mer Méditerranée
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Andalousie

Voir sur la carte administrative d'Andalousie
City locator 14.svg
Motril

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Motril

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Motril
Liens
Site web http://www.motril.es/

Motril est une commune de la province de Grenade dans la communauté autonome d'Andalousie en Espagne. Elle est la capitale de la Costa tropical.

GéographieModifier

SituationModifier

La commune est attenante aux municipalités de Salobreña, Vélez de Benaudalla, Almuñécar, Molvízar, Los Guájares et Ítrabo.

ClimatModifier

Situé en bord de Méditerranée et au pied des sierras (dont la Sierra Nevada), Motril bénéficie d'un climat privilégié. Ce qui explique la présence d'une végétation tropicale (dont la canne à sucre) et de certains fruits rares en Europe (chirimoyas ou anones, grenades, bananiers...). Protégée des vents de la Sierra Nevada par les sommets de Sierra Lùjar, elle dispose d'un micro climat dont la température est aux environs des 20 °C pendant 320 jours par an.

HistoireModifier

AdministrationModifier

JumelageModifier

ÉconomieModifier

Bénéficiant d'une situation géographique particulière (carrefour des routes de Madrid, Malaga, Almeria), le commerce y est favorable en raison également d'un port de commerce (le seul port de la Province). La culture (fruits, légumes, canne à sucre), le minerai de fer exploité à ciel ouvert jusqu'à il y a peu, la pêche et l'élevage, ont permis à cette ville de vivre en relative indépendance sans avoir besoin du tourisme. Ce qui explique qu'elle a gardé son caractère original, et une certaine authenticité.

Malgré son allure assez moderne et peu touristique quoique très commerçante (banques, boutiques, centre commercial...), elle attire de plus en plus de résidents étrangers qui s'installent sur le littoral. À 70 km de Grenade, par la voie rapide, il y règne souvent une chaleur importante mais cependant supportable du fait de la présence d'une brise marine, et rallier la route la plus haute de l'Europe pour y trouver des neiges éternelles (Mulhacén, 3 482 mètres).

CultureModifier

MonumentsModifier

Motril possède de nombreux monuments, du fait de sa situation particulière, datant principalement de la période coloniale, période qui enrichit l'Espagne :

  • Le Sanctuaire de Ntra. Scra. de la Cabeza
  • Le Parc de los Pueblos de América
  • L'Église Mayor de la Encarnacion
  • La Mairie
  • Le Théâtre Calderon de la Barca
  • La Maison de la Comtesse de Torre-Isabel
  • La Maison de la Palma
  • L'Église de la Victoria
  • L'Église de Capuchinos (Divina Pastora)
  • L'Église del Carmen
  • Ermita de San Antonio

MuséesModifier

Motril possède cinq musées :

  • Le château de Carchuna
  • Le musée préindustriel du sucre
  • Le centre d'interprétation de la canne à sucre
  • Le centre de Développement Piscicole et la Salle d'interprétation de la Mer (SIMAR)
  • Le musée aéronautique

Activités touristiquesModifier

Motril dispose de cinq plages ouverte sur la Méditerranée :

  • La plage de Poniente
  • La Plage Granada
  • La Plage de Torrenueva
  • La Plage de la Joya
  • La Plage de la Carchuna
  • La Plage de la Rijana

Traditions et divertissementsModifier

Culture et traditions sont des événements qui marquent cette ville. Avec une population dynamique, cette agglomération du Sud est le siège de fêtes religieuses (semaine Sainte, 15 août) où s'expriment ferveur et traditions, également de manifestations variées : festivals de musiques modernes et typiques (flamenco), et de courses de toros dans une nouvelle place pluridisciplinaire (2006).

GastronomieModifier

Les produits typiques sont:

  • Pulpo seco (« poulpe sec »). Ce plat consiste essentiellement à faire sécher et griller le poulpe. Le temps de séchage est determinant.
  • Torta real (« galette royale »). C'est un dessert sucré d'origine arabe. La famille Videras connaît sa recette depuis 1840.
  • Tarta de San Marcos (« Gâteau de saint Marc»).
  • Migas préparées avec de la semoule de blé.
  • Espetos de sardinas (« brochettes de sardines »). Ce sont des sardines embrochées et cuites à la braise. Ces brochettes sont généralement préparées sur la plage.
  • Espichás frites avec ail. Les espichás sont des anchois séchés au soleil et salés. Ils sont accompagnés de ails frits et oeuf sur le plat.
  • Quisquilla de Motril. Ce sont des crevettes (plesionika narval) connues pour leur saveur.
  • Choto al ajillo cabañil. C'est un ragoût traditionnel de chevreau à l'ail.
  • Cazuela de San Juan. C'est un gâteau typique à base de courge, de sucre, d'amandes, d'oeufs et d'autres ingrédients qui est préparé dans les jours qui précèdent la fête de la Saint-Jean.
  • Leche rizada (« lait frisé »). C'est un entremets sucré qui ressemble à la crème glacée. La famille Perandrés a développé la recette de cette spécialité culinaire au siècle dernier.
  • Puchero de Semana Santa (« pot-au-feu de Pâques »). C'est un plat élaboré à partir de pois chiches, pommes de terre et persil. Ce plat est typiquement consommé à la période de Pâques, il n'inclut donc pas de viande.
  • Ron Pálido. C'est un rhum reconnu localement et elaboré par la société Ron Montero de Motril.
  • Cerveza Vega (« bière Vega »). Cette bière est produite par la brasserie artisanale de Motril Cervezas Vega et élaboré à base de produits locals comme le sucre de canne.

Personnalités liées à la communeModifier