Ouvrir le menu principal

La Mostra de Venise 1972 s'est déroulée du 21 août au 3 septembre 1972. Deux sélections parallèles sont créées cette année-là : « Venise 33 » et « Venise jeunes » (qui montre 14 premiers films)[1].

Alors que l'édition précédente avait failli ne pas avoir lieu à cause de l'opposition à la nomination de Gian Luigi Rondi à la tête du festival, en juillet 1972 plusieurs réalisateurs italiens annoncent qu'ils ne participeront pas à cette nouvelle édition de la Mostra[2]. Il s'agit de Bernardo Bertolucci, Fabio Carpi, Luigi Comencini, Ennio De Concini, Marco Ferreri, Francesco Maselli, Virginia Onorato (de) et Ettore Scola[2]. Ils demandent la réforme des manifestations culturelles en vue d'un fonctionnement par autogestion[2]. Quelques jours avant l'ouverture du festival, une grève du personnel pour la réforme de ses statuts a lieu et menace l'existence même du festival[3] ; le conflit est résolu le week-end avant l'ouverture[1].

Un « contre-festival » est organisé par deux associations d'auteurs italiens, l'ANAC et l'ANCI et promu notamment par Pier Paolo Pasolini[4]. Cette manifestation est autofinancée et se veut « un témoignage actif [...] de la volonté démocratique et antifasciste de l'écrasante majorité des auteurs italiens[4]. » Le film Tout va bien de Jean-Luc Godard et Jean-Pierre Gorin, sélectionné à la Mostra, en est retiré par ses auteurs après l'ouverture de la Mostra pour être présenté dans cet autre festival[4].

Tout comme l'année précédente la Mostra est un festival non-compétitif[5]. Un hommage est rendu à Charlie Chaplin, Anatoli Golovnya et Billy Wilder.

Des prix officieux sont remis par des associations de critiques et la commission de sélection « Venise critique[5]. »

SélectionModifier

Palmarès officieuxModifier

Source[5].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Ouverture du Festival de Venise », Le Monde,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 21 juin 2015).
  2. a b et c « Des réalisateurs italiens refusent de participer à la Mostra de Venise », Le Monde,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 21 juin 2015).
  3. « La Mostra menacée », Le Monde,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 21 juin 2015).
  4. a b et c « L'autre "Mostra" de Venise », Le Monde,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 21 juin 2015).
  5. a b et c « Un palmarès quand même », Le Monde,‎ (lire en ligne).