Ouvrir le menu principal

Mosquée de Tengréla

La mosquée de Tengréla, dans le nord de la Côte d'Ivoire (district des Savanes), est un édifice religieux de style architectural soudanais construit en 1655.

HistoireModifier

Elle a été construite en 1655 sur une durée probable de cinq ans par le maître maçon Massa Flaté, auteur des mosquées de Magadiana (Côte d'Ivoire) et Djama Téné (Mali)[1]. Le maître de l'ouvrage est une famille d'allogènes Dioula. Elle se distingue par son architecture compacte avec très peu de contreforts. Le minaret se situe sur le côté Est de la mosquée. Le bâtiment rectangulaire est orienté d'Est en Ouest. Il intègre à l'Est, une salle de prière et à l'Ouest, une cour réservée aux femmes. De celle-ci, on accède à la terrasse par un escalier en épis sur la façade Sud. Cette mosquée familiale est restaurée tous les dix (10) ans par la famille Cissé, la seule spécialisée dans l'entretien de cet édifice depuis son origine. La mosquée est au cœur du quartier habité par la famille Cissé. Elle entretient avec le bâti et les espaces environnants un rapport « domestique ».

Notes et référencesModifier

Article connexeModifier