Mory Condé

homme politique guinéen

Mory Condé, est un activiste et homme politique guinéen.

Mory Condé
Illustration.
Mory Condé à la plage de Tayaki en 2020
Fonctions
Ministre guinéen de l'Urbanisme, de l'Habitat et de l'Aménagement du territoire
Chargé de la Récupération des Domaines Spoliés de l’Etat
En fonction depuis le
(4 mois et 3 jours)
Président Mamadi Doumbouya
Premier ministre Bah Oury
Gouvernement Bah Oury
Prédécesseur Ibrahima Kalil Condé
Ministre de l'Administration du territoire et de la Décentralisation

(2 ans, 3 mois et 23 jours)
Président Mamadi Doumbouya
Premier ministre Bernard Goumou (depuis 20 août 2022)[1]
Mohamed Béavogui
(du 27 octobre 2021 au 20 août 2022)
Gouvernement Goumou
Béavogui
Prédécesseur Bouréma Condé (indirectement)
Successeur Ibrahima Kalil Condé
Biographie
Nationalité Guinéenne
Diplômé de Université Julius-Nyerere de Kankan
Galilée International Management Institute d'Israël.

II est le ministère de l'urbanisme, de l'habitat et de l'aménagement du territoire, chargé de la récupération des domaines spoliés de l’Etat depuis le 13 mars 2024.

il est le Ministre de l'Administration du territoire et de la Décentralisation dans le gouvernement dirigé par Mohamed Béavogui du 27 octobre 2021, puis celle de Bernard Goumou du 20 août 2022[2] au 19 février 2024[3].

Biographie

modifier

Fils d’ingénieur agronome et orphelin de mère a fait ses études préuniversitaire en Guinée notamment le Baccalauréat au lycée 3 avril puis une maitrise en philosophie politique à l'Université Julius-Nyerere de Kankan puis masters en management et gestion de Galilée International Management Institute (GIMI) d'Israël[4].

Mory Condé a été invité par le secrétaire général des Nations Unies Banki Moon pour prendre part à la conférence de mobilisation des ressources en faveur des pays touchés par Ebola tenue à New York en juillet 2015[5].

Condé a été invité par le département d'Etat Américain pour la Bourse IVLP dans cinq universités américain pour les cours de management et leadership et en Angleterre à ICPS London school pour des cours de planification[6].

Parcours professionnel

modifier

Avant d'être ministre, il était le directeur exécutif de l'alliance pour la promotion de la gouvernance et des initiatives locales (AGIL international) depuis sa création le [7].

Il est nommé par décret le 27 octobre 2021, Ministre de l'Administration du territoire et de la Décentralisation en remplacement du général Bouréma Condé.

Le 19 février 2024, le gouvernement Bernard Goumou dont il est membre est dissout par le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD)[8].

Le 13 mars 2024, il est nommé Ministère de l'Urbanisme, de l'Habitat et de l'Aménagement du territoire, Chargé de la Récupération des Domaines Spoliés de l’Etat dans le gouvernement diriger par Bah Oury en remplacement d'Ibrahima Kalil Condé.

Voir aussi

modifier

Notes et références

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Urgent: colonel Doumbouya nomme un nouveau premier ministre », sur Avenirguinee.org, (consulté le )
  2. « Léger remaniement du gouvernement : Abbé Sylla limogé, plusieurs permutations (Liste) », sur Infochrono.org, (consulté le )
  3. « Qui est Bernard Goumou ? Portrait du nouveau Premier ministre », sur Guineematin.com, (consulté le )
  4. Emergence Guinée, « Mory Condé ou le parcours d’un homme humble et patient ! », sur EmergenceGN.net, (consulté le )
  5. « UN Mission for Ebola Emergency Response (UNMEER) External Situation Report, 8 June 2015 | HumanitarianResponse », sur www.humanitarianresponse.info (consulté le )
  6. « Aux Anciens Participants Guinéens du Programme International Visitors Leadership Program (IVLP) (communiqué) », sur Mediaguinee.org, (consulté le )
  7. Guineematin, « État Civil : des journées d'information et de sensibilisation sur l'apatridie et les pièces d'identité à Conakry », sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde, (consulté le )
  8. Mohamed Bangoura, « Urgent: le gouvernement Goumou dissout, les affaires courantes confiées aux secrétaires généraux (Décret) », sur Mosaiqueguinee.com, (consulté le )