Ouvrir le menu principal

Moriani est une ancienne piève de Corse. Située dans le nord-est de l'île, elle relevait de la province de Bastia sur le plan civil et du diocèse de Mariana sur le plan religieux.

Sommaire

GéographieModifier

Moriani est une piève de la façade orientale de la Corse, située entre les pièves de Tavagna et de Campoloro.

La piève de Moriani correspond au territoire des communes actuelles de :

La piève de Moriani s'étend sur les bassins versants des fleuves côtiers Petrignani[1] et Bucatoggio[2]. Elle est délimitée au sud et à l'ouest par une ligne de crête comprenant successivement le Monte Negrine, le Monte di e Tre Pievi et le Monte Olmelli, la séparant des pièves d'Alesani et d'Orezza.

Elle avait pour pièves voisines :

  Tavagna Tavagna  
Orezza N
O    Moriani    E
S
Alesani Campoloro

HistoireModifier

Au XVIe siècle vers 1520, elle avait pour lieux habités : Cucula, la Venzolasca di Muriani, lo Censo, le Prache, Bonaldo, la Serra, la Torre, lo Serrale, li Giotti, Recheno, le Pente, Ghisa, li Forci, lo Pinso, Robiola, lo Trebiolo, Castellana, Podingrado, lo Feno, lo Muchio, Aragia, la Rasticagia, Casuli, Contra, la Petra, la Tessulanda, lo Pogio[3].

La piève religieuseModifier

L'église piévane de Moriani, était l'église de Santa Maria Assunta, située sur la commune de Santa-Maria-Poggio, d'après Geneviève Moracchini-Mazel. Elle est aujourd'hui détruite ; mais les vestiges sont toujours visibles.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Geneviève Moracchini-Mazel, Les Églises Romanes de Corse, Paris, Klincksieck, CNRS, , 451 p., p. 232

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Petrignani (Y9300580) » (consulté le 16 septembre 2017)
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Rivière de Bucatoggio (Y9300560) » (consulté le 16 septembre 2017)
  3. [1] CORSE : Éléments pour un dictionnaire des noms propres