Morganucodon

Morganucodon est un genre éteint de Mammaliaformes de la famille des Morganucodontidae (en). Ce petit insectivore a vécu du Trias supérieur au Jurassique moyen, à partir d'environ 205 millions d'années. Il était un peu plus grand que la musaraigne actuelle et mesurait environ 10 centimètres avec la queue. Ses fossiles ont été trouvés en Europe et en Chine.

HistoriqueModifier

Le nom provient de Morganuc, qui fait référence au « sud Glamorgan » dans le Domesday Book, le comté du Pays de Galles où fut découvert le premier fossile par Walter Georg Kühne en 1949. Le nom signifie donc « la dent de Glamorgan »[1].

Une étude génomique de 2022 suppose que Morganucodon pourrait être l'ancêtre de tous les mammifères actuels[2].

DescriptionModifier

Morganucodon présente la mâchoire à double articulation des Mammaliaformes : l'une entre la mandibule et l'os squamosal, comme chez les mammifères, et l'autre entre les os articulaire et carré, comme chez les reptiles et les thérapsides. En conséquence, puisque le marteau et l'enclume de l'oreille moyenne des mammifères sont dérivés des os articulaire et carré des reptiles, l'oreille des morganucodontidés reste archaïque : elle ne comprend qu'un osselet, l'étrier, comme chez les reptiles.

Les juvéniles possédaient toutefois une dentition « de lait », sans molaires, un trait présent chez les mammifères juvéniles qui sont allaités par leur mère, ce qui suscite parfois le doute sur la classification de Morganucodon.

PhylogénieModifier

Morganucodon est généralement considéré comme un Mammaliaformes plutôt basal[3] :

 Mammaliaformes 

Morganucodonta (en) (Morganucodon, Megazostrodon)




Kuehneotheriidae (en)


unnamed

Haramiyida (Megaconus)


unnamed

Docodonta (Castorocauda)


unnamed

Hadrocodium



 Mammalia (groupe-couronne des Mammifères actuels)







 Mammaliaformes 

 Adelobasileus




 Sinoconodon





 Morganucodon



 Megazostrodon





 Megaconus





 Haldanodon



 Castorocauda





 Hadrocodium



 Mammalia








Liste des espècesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Walter Georg Kühne, On a Triconodont tooth of a new pattern from a Fissure-filling in South Glamorgan, Proceedings of the Zoological Society of London, volume 119, 1949–1950, p.345–350
  2. Leibniz Institute for Zoo and Wildlife Research, « Revealing the genome of the common ancestor of all mammals », Science Daily,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Roger A. Close, Matt Friedman, Graeme T. Lloyd et Roger BJ Benson, « Evidence for a mid-Jurassic adaptive radiation in mammals », Current Biology, vol. 25, no 16,‎ , p. 2137–2142 (PMID 26190074, DOI 10.1016/j.cub.2015.06.047)
  4. (en) Percy M. Butler et Denise Sigogneau-Russell, Diversity of triconodonts in the Middle Jurassic of Great Britain, Palaeontologia Polonica 67, 2016, p.35–65

Publication originaleModifier

  • Walter Georg Kühne, On a Triconodont tooth of a new pattern from a Fissure-filling in South Glamorgan, Proceedings of the Zoological Society of London, volume 119, 1949–1950, p.345–350

Voir aussiModifier

Références taxonomiquesModifier