Monts Qinling
Carte de localisation.
Carte de localisation.
Géographie
Altitude 3 767 m, Pic Taibai (en)
Longueur 1 500 km
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Shaanxi
Géologie
Roches Calcaire, roches métamorphiques

Les monts Qinling (chinois simplifié :  ; chinois traditionnel : 秦嶺 ; pinyin : Qínlǐng ; litt. « Cordillère des frênes ») sont une importante chaîne de montagnes de la Chine centrale, qui s'étend d'est en ouest sur près de 1 500 km.

Ils forment la principale barrière physique entre la vallée de la rivière Wei (affluent principal du fleuve Jaune) au nord et la plaine du Sichuan au sud ; ils constituent également la limite sud du plateau de Lœss. Leur plus haut sommet est le pic Taibai (3 767 m).

Ils sont le refuge d'espèces animales rares, en particulier du panda de Qinling, la seule sous-espèce de pandas reconnue.

La plupart des ogives nucléaires de l'Armée populaire de libération sont conservées dans un site situé dans les monts Qinling[1],[2].

Notes et références modifier

  1. (en) Hans M. Kristensen et Matt Korda, « Chinese nuclear forces, 2020 », Bulletin of the Atomic Scientists, vol. 76, no 6,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « This Chinese Military Unit Runs One of the World's Largest Missile Forces », The Wall Street Journal,

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :