Ouvrir le menu principal
Couverture du premier numéro (2e édition) du Monthly Review, mai 1749.

The Monthly Review (1749–1845) est un périodique anglais fondé par Ralph Griffiths un libraire non-conformistes. Il est le premier périodique en Angleterre à proposer des revues d'oeuvres[1]. L'écrivain et poète Oliver Goldsmith est un des premiers contributeurs. Griffiths lui-même, et probablement son épouse Isabella Griffiths des chroniques dans la revue. Parmi les contributeurs figurent Dr Charles Burney, John Cleland, Theophilus Cibber, James Grainger, Anna Laetitia Barbauld, Elizabeth Moody et Tobias Smollett — qui fonde en 1756 The Critical Review un rival de Monthly Review[2]. William Kenrick est rédacteur-en-chef de 1759 à 1766.

Sommaire

Historique des publicationsModifier

  • Volumes 1–81, mai 1749 – décembre 1789 ;
  • 2e série volumes 1–108, Janvier 1790 – novembre 1825 ;
  • 3e série volumes 1–15, Janvier 1826 – décembre 1830 ;
  • 4e série volumes 1–45, Janvier 1831 – décembre 1844.

Certaines bibliothèques ont répertorié la revue sous le nom London Monthly Review[3].

PrésentationModifier

Chaque numéro du Monthly est divisée en deux sections : de longs articles de plusieurs pages dans la première parties et de courts articles en deuxième partie divisée par genre.

RéférencesModifier

  1. (en) Monthly Review, January 1844 sur Google Livres
  2. (en) Antonia Forster, Index to Book Reviews in England 1749-1774, Carbondale, Illinois, Southern Illinois University Press, , 6 p. (ISBN 0809314061)
  3. (en) Index and Finding List of Serials Published in the British Isles 1789–1832, Lexington, University of Kentucky Press, .

Liens externesModifier