Monte Cinto

montagne française

Monte Cinto
Le Monte Cinto depuis le Capu Biancu.
Le Monte Cinto depuis le Capu Biancu.
Géographie
Altitude 2 706 m[1]
Massif Massif du Monte Cinto
(Massif corse)
Coordonnées 42° 22′ 47″ nord, 8° 56′ 44″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Corse
Département Haute-Corse
Ascension
Première Édouard Rochat,
le
Voie la plus facile versant N et arête W depuis la station de ski d'Asco-Stagnu
Géolocalisation sur la carte : Corse
(Voir situation sur carte : Corse)
Monte Cinto
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Monte Cinto

Le Monte Cinto est le plus haut sommet de Corse et culmine à 2 706 m. Il est le point culminant du massif du même nom, dans le nord-ouest de l'île.

ToponymieModifier

Le nom en corse du sommet est monte Cintu, littéralement « mont Ceint ».

GéographieModifier

SituationModifier

 
Chaîne montagneuse vue depuis Calvi. À droite, le Monte Cinto et la Punta Minuta.

Situé sur les communes d'Asco et de Lozzi dans le département de la Haute-Corse, le Monte Cinto est la plus haute cime d'un contrefort délimitant le Niolo et la Caccia.

TopographieModifier

HydrographieModifier

 
Le Monte Cinto vu depuis les environs de Calacuccia (Niolo).

Le Monte Cinto est la plus haute cime d'un contrefort délimitants les vallées de l'Asco (rivière) et du Golo.Le Monte Cinto domine directement le lac du Cinto et le lac d'Argento.

GéologieModifier

ClimatModifier

Faune et floreModifier

La faune avienne est particulièrement riche : Milan royal...

HistoireModifier

La première ascension touristique connue est celle d'Édouard Rochat et de ses compagnons faite par le versant sud le . Puis le c'est au tour de l'alpiniste anglais Francis Fox Tuckett accompagné du guide François Devouassoud ainsi que du peintre montagnard Compton, de traverser le mont en passant par la brèche qui porte actuellement son nom.

ActivitésModifier

Protection environnementaleModifier

Randonnée et alpinismeModifier

Dans la cultureModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b « Carte IGN classique » sur Géoportail.