Montanay

commune française de la métropole de Lyon

Montanay
Montanay
L'église Saint-Pierre.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Métropole Métropole de Lyon
Circonscription départementale Circonscription départementale du Rhône
Arrondissement Lyon
Maire
Mandat
Gilbert Suchet
2020-2026
Code postal 69250
Code commune 69284
Démographie
Gentilé Montanois [1]
Population
municipale
3 205 hab. (2020 en augmentation de 6,69 % par rapport à 2014)
Densité 448 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 52′ 52″ nord, 4° 51′ 47″ est
Altitude 308 m
Min. 202 m
Max. 3 114 m
Superficie 7,16 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Lyon
(banlieue)
Aire d'attraction Lyon
(commune de la couronne)
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
Montanay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
Montanay
Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon
Voir sur la carte topographique de la métropole de Lyon
Montanay
Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon
Voir sur la carte administrative de la métropole de Lyon
Montanay
Liens
Site web commune-montanay.fr

Montanay est une commune française située dans la métropole de Lyon, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie modifier

Établie en grande partie sur le plateau de la Dombes, la commune de Montanay est située en banlieue nord de Lyon.

Communes limitrophes modifier

Urbanisme modifier

Typologie modifier

Montanay est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4]. Elle appartient à l'unité urbaine de Lyon, une agglomération inter-départementale regroupant 124 communes[5] et 1 653 951 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue. L'agglomération de Lyon est la deuxième plus importante de la France en termes de population, derrière celle de Paris[6],[7].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Lyon dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 398 communes, est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)[8],[9].

Occupation des sols modifier

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (67,4 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (69,1 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (55 %), zones urbanisées (22,4 %), zones agricoles hétérogènes (6,9 %), forêts (6,6 %), prairies (5,5 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (3,6 %)[10]. L'évolution de l’occupation des sols de la commune et de ses infrastructures peut être observée sur les différentes représentations cartographiques du territoire : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et les cartes ou photos aériennes de l'IGN pour la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 1].

 
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

Histoire modifier

Les premières mentions du village remontent au Xe siècle, que l'on dénomme alors Montaneisio. L'étymologie est incertaine, on la renvoie au terme montanacum, référence directe à la situation géographique du village, d'autres au nom d'un propriétaire romain qui se serait appelé Montanus. À cette époque, Montanay appartient aux comtes de Forez avant de passer dans les mains des archevêques de Lyon en 1167[11]. On construit l'actuelle église Saint-Pierre, de style roman, en pierres de Couzon et galets de la Dombes. Remaniée au fil des siècles, le porche constitue la principale partie la plus ancienne. À l'intérieur persistent des peintures murales médiévales dans l'abside, qui justifieront son classement au titre des Monuments historiques en 1978.

En 1666, Camille de Neuville l'annexe à son marquisat, après que le village fut passé entre de nombreuses mains de plusieurs seigneurs (Beaujeu, Meximieux, Colombier, notamment). Il y fit construire un château du bois du Parc.

En 1789, avec l'instauration des communes, on sait que Montanay comptait 557 habitants. C'est à cette époque que le château de Camille de Neuville fut détruit.

Au milieu du XIXe siècle, Montanay connait d'importants changements en matière d'infrastructures. On construit notamment la rue Saint-André-de-Corcy en 1852 puis d'un pont à bascule au niveau du chemin du Lavoir en 1854[11].

Jusqu'en 1967, Montanay faisait partie du département de l'Ain et du canton de Trévoux.

La majeure partie de la commune a été rattachée au département du Rhône et au canton de Neuville-sur-Saône au par la loi n°67-1205, en même temps que sa voisine Genay, certaines parcelles demeurant toutefois dans le département de l'Ain, rattachées à la commune de Mionnay. La commune de Montanay est intégrée à la communauté urbaine de Lyon lors de sa constitution au .

Le Grand Lyon disparait le , et laisse place à la collectivité territoriale de la métropole de Lyon. La commune quitte ainsi le département du Rhône[12].

Politique et administration modifier

Liste des maires modifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Louis Guillemot[13]
(1934-2013)
DVD Maraîcher
En cours
(au 19 janvier 2021)
Gilbert Suchet DVD Cadre technique BTP retraité
Réélu pour le mandat 2020-2026
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société modifier

Démographie modifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[14]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[15].

En 2020, la commune comptait 3 205 habitants[Note 3], en augmentation de 6,69 % par rapport à 2014 (Rhône : +4,53 %, France hors Mayotte : +1,9 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
588483663639691648625696714
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
711741806767748708728728692
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
719702670605646650654669740
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
6817429611 2571 8352 3352 5082 6612 728
2014 2019 2020 - - - - - -
3 0043 2303 205------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[16] puis Insee à partir de 2006[17].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement modifier

Montanay est située dans l'académie de Lyon.

Manifestations culturelles et festivités modifier

Santé modifier

Sports modifier

Cadre de vie modifier

Environnement modifier

Lieux et monuments modifier

  • L'église Saint-Pierre de Montanay est remarquable par son clocher carré massif datant du XIIIe siècle, aussi large que la nef. Il est le seul de la Dombes à remonter à l'époque romane. L'édifice est partiellement classé monument historique[18].

Personnalités liées à la commune modifier

Notes et références modifier

Notes modifier

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé, en , celle d'aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2023, millésimée 2020, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2022, date de référence statistique : 1er janvier 2020.

Cartes modifier

  1. IGN, « Évolution comparée de l'occupation des sols de la commune sur cartes anciennes », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ).

Références modifier

  1. Gentilé sur le site habitants.fr, consulté le 19/10/2021.
  2. « Typologie urbain / rural », sur observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  3. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Unité urbaine 2020 de Lyon », sur insee.fr (consulté le ).
  6. « Base des unités urbaines 2020 », sur insee.fr, (consulté le ).
  7. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  8. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Lyon », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques (consulté le ).
  9. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  10. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le ).
  11. a et b Collectif, Montanay au fil du temps, Ville de Montanay, , 182 p. (ISBN 2-9524777-0-1)
  12. Métropole : clap de fin pour le Grand Lyon, Lyon Capitale
  13. « L'ancien maire Louis Guillemot est décédé à 78 ans », Le Progrès,‎ (lire en ligne)
  14. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  15. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  17. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019 et 2020.
  18. L'abside avec ses peintures murales et les deux chapiteaux du portail sont classés à l'inventaire des monuments historiques de France depuis le 09/05/1978.

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :