Mont des Cats

établissement humain en France

Mont des Cats
Vue du mont des Cats depuis Steenvoorde, au nord-ouest.
Vue du mont des Cats depuis Steenvoorde, au nord-ouest.
Géographie
Altitude 164 m[1]
Massif Monts des Flandres
Coordonnées 50° 46′ 59″ nord, 2° 40′ 04″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Ascension
Voie la plus facile Routes
Géolocalisation sur la carte : Nord
(Voir situation sur carte : Nord)
Mont des Cats
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Mont des Cats

Le mont des Cats (en néerlandais : Katsberg[2]) est une hauteur située sur le territoire des communes de Berthen, Godewaersvelde et Méteren, en Flandre française, dans la région Hauts-de-France. Son altitude est de 164 m.

La fête traditionnelle de la Saint-Hubert s'y tient chaque troisième dimanche d'octobre[réf. nécessaire].

Origine et légendeModifier

Le nom aurait pour origine le nom d'un peuple germanique, les Chattes, installés dans la région depuis la chute de l'Empire romain au Ve siècle, une seconde hypothèse étant que les seigneurs du lieu, aux alentours du XVe siècle et plus tard, appartenaient à la famille noble Des Chats, donnant nom au lieu.

Autre possibilité, le nom du mont aurait une origine flamande, langue régionale, et indiquerait un endroit où il y a des chats ou même des lynx : Katsberg est son nom en flamand, toponyme que l’on trouve partout du nord au sud de l’aire de répartition des langues germanique sous la forme Katzenberg. Le picard, autre langue régionale, reprenant la prononciation du CH comme un K : Keval, Kien, Kat.

Selon la légende flamande, légende racontée aux enfants, le mont des Cats serait apparu après la chute du géant Édouard. Ce dernier après avoir mangé tout un village se serait endormi. Ainsi, le mont des Cats représenterait son ventre.

Édifices religieuxModifier

Abbaye cistercienne du Mont-des-CatsModifier

L’abbaye du Mont-des-Cats est une abbaye trappiste où l'on produit un fromage qui a reçu le même nom, le Mont des Cats.

La première bière trappiste française, la Mont des Cats, y est commercialisée depuis le . Cette bière est brassée à l'abbaye de Scourmont en Belgique, elle ne répond donc pas aux critères du label d'authenticité ATP.

Chapelle de la PassionModifier

La chapelle de la Passion, sur les grilles de laquelle sont accrochés de nombreux tissus dans l'espoir d'une guérison des malades.

HistoireModifier

Entre les deux guerres mondiales, le mont des Cats est intégré à une suite continue de constructions défensives (blockhaus) allant de Bray-Dunes à Bailleul, faisant partie du secteur fortifié des Flandres, partie intégrante de la ligne Maginot.

Installation hertziennesModifier

Sur le mont est également installé un émetteur de radio et de télévision dont le mât atteint une altitude de 364 m.

TourismeModifier

Comme les autres monts des Flandres, le mont des Cats est un lieu important de tourisme qui accueille un nombre important de visiteurs.

Plusieurs chemins de randonnée pédestre partent du site ou passent par lui comme le circuit « Autour du monastère », d'une longueur de 11 km[3] ou la « Balade des Katts » de 4,8 km[4].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. roepstem.net - vlaanderen
  3. « Autour du monastère », sur Cirkwi (consulté le 30 octobre 2020)
  4. « Balade des Katts », sur Cirkwi (consulté le 30 octobre 2020)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier