Mont D'Iberville

montagne du Canada, plus haut sommet Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador

Mont D'Iberville
Image illustrative de l’article Mont D'Iberville
Géographie
Altitude 1 652 m
Massif Chaînon Selamiut (monts Torngat)
Coordonnées 58° 53′ 00″ nord, 63° 43′ 00″ ouest
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Provinces Québec
Terre-Neuve-et-Labrador
Région
Division de recensement
Nord-du-Québec
Division No. 11
Géolocalisation sur la carte : Terre-Neuve-et-Labrador
(Voir situation sur carte : Terre-Neuve-et-Labrador)
Mont D'Iberville
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Mont D'Iberville
Géolocalisation sur la carte : Canada
(Voir situation sur carte : Canada)
Mont D'Iberville

Le mont D'Iberville (1 652 mètres), connu sous le nom de Mount Caubvick à Terre-Neuve[1], est le point culminant du Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador. Il est situé dans la chaîne des monts Torngat. Il est nommé en l'honneur de Pierre LeMoyne d'Iberville. La montagne est située à la frontière des parcs nationaux des Monts-Torngat et Kuururjuaq.

ToponymieModifier

Le mont D'Iberville a été nommé en 1971 d'après Pierre Le Moyne d'Iberville (1661–1706), qui était un navigateur, commerçant, militaire, corsaire et explorateur canadien à l'époque de la colonisation française des Amériques et héros militaire de la guerre de Succession d'Espagne. Il entreprit de nombreuses expéditions militaires victorieuses contre les Anglais dans la baie d'Hudson, Terre-Neuve, l'Acadie et la Guadeloupe. On lui impute aussi la fondation de la Louisiane. Au Canada anglophone, la montagne est plus connue sous le nom de Mount Caubvick, d'après une personnalité inuk.

AscensionModifier

Le mont D'Iberville est uniquement accessible par avion de brousse ou par bateau. De plus, la latitude de la montagne rend la température extrêmement imprévisible. Le sommet peut être atteint par le passage du Minaret ou par celui du Koroc[2].

Les premiers Occidentaux à atteindre le sommet furent les Américains Michael Adler et Christopher Goetze en 1973. En , deux alpinistes de Mississauga, Susan Barnes et Dan Pauzé, périrent en descendant la montagne[3].

RéférencesModifier

  1. « Mont D'Iberville », Banque de noms de lieux du Québec, sur Commission de toponymie (consulté le )
  2. (en) « Détails complet de la montagne » (consulté le )
  3. (en) « Liste des accidents mortels »

Liens externesModifier