Monica Bonvicini

sculptrice italienne
Monica Bonvicini
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (54 ans)
VeniseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Lieu de travail
Distinctions
Lion d'or
Award of National Gallery (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Monica Bonvicini (née en 1965 à Venise) est une artiste et sculpteur italienne.

BiographieModifier

Monica Bonvicini étudie à l'université des arts à Berlin, et après 1995 au Californie Institute of Arts en Valencia en Californie. Elle est aujourd'hui, avec Maurizio Cattelan et Giulio Paolini, l'une des artistes les plus connues[réf. nécessaire] en Italie dans le domaine de la sculpture.

Elle enseigne actuellement à l'Académie des Beaux-Arts de Vienne.

En 2012, Monica Bonvicini conçoit la sculpture « Run », installée au parc olympique pour les Jeux olympiques à Londres.

ExpositionsModifier

  • 1994 : Kunst-Werke Berlin, Berlin, Les coins de la vie ou une architecture Perpektivische de la vérité
  • 1998 : Künstlerhaus Stuttgart, Stuttgart; Destroy She Said
  • 1999 : Melbourne Biennale internationale de 1999
  • 1999 : Biennale di Venezia
  • 2002 : Aarhus Kunstmuseum, Danemark
  • 2002 : Le Nouveau Musée, New York City
  • 2002: Musée d'Art Moderne, Oxford
  • 2003/2004 : la Sécession viennoise avec Sam Durant, Vienne
  • 2004 : Musée Abteiberg, Mönchengladbach
  • 2005 : Hamburger Bahnhof, Berlin
  • 2005 : Space Art Innsbruck, Innsbruck
  • 2005 : Biennale di Venezia
  • 2006 : Biennale de Sao Paulo, São Paulo, Brésil
  • 2007 : Sculpture Center, longue Islande Ville, État de New York
  • 2009 : Galerie Municipale Lenbachhaus, Munich, Monica Bonvicini . Plus tard: Kunsthaus de Bâle, Musée d'Art Contemporain, Bâle
  • 2009 : Museion, Bolzano ; Ce marteau Means Business
  • 2010 : Biennale internationale d'art Lumière, la Ruhr
  • 2010 : Fridericianum, Kassel ; aux deux extrémités [1]
  • 2011 : Biennale di Venezia, Illuminations, mixed-media sculpture de 15 étapes à la Vierge

Prix et récompensesModifier

  • 1999 : Lion d'Or de la Biennale de Venise
  • 2005 : National Gallery Prix Jeune Art, Berlin

BibliographieModifier

  • Interview avec Fabian Stech dans ANNUAL MAGAZINE No. 4, 2012 p. 155-157

RéférencesModifier