Ouvrir le menu principal

Le monastère Spasso-Priloutsky

Le monastère Spasso-Priloutsky (en russe : Спасо-Прилуцкий монастырь), ou monastère du Sauveur de Prilouki, est un monastère orthodoxe russe situé dans le nord de la Russie dans la petite localité de Prilouki, partie intégrante de Vologda depuis 1993.

HistoireModifier

Le monastère fut fondé en 1371 par le moine higoumène Dimitri de Prilouki (mort le 11 février 1392), ami de saint Serge de Radonège, avec l'appui de Dimitri Donskoï, prince de Moscovie, qui en fit une place forte contre les incursions de la république de Novgorod. Ses enfants étaient les filleuls du moine fondateur.

Le monastère était situé à un point stratégique sur les routes de Beloozero, de Veliki Oustioug et de Perm. Il reçoit son nom d'après l'église du Sauveur située au sein du monastère qui est l'un des plus grands monastères du nord de la Russie.

Vassili III, Ivan le Terrible et d'autres tzars y séjournèrent. Chaque supérieur fut invité à Moscou à l'assemblée aboutissant au choix de Boris Godounov, comme nouveau tzar, à l'époque du Temps des troubles, en 1598, et pour le choix du boïard Michel Romanov comme tzar en 1613.

En 1537-1542, on construisit la nouvelle église du Sauveur, majestueuse et monumentale.

ArchitectureModifier

 
La cathédrale du Sauveur

Le monastère est entouré de remparts datant du XVIIe siècle sur 950 mètres avec des tours d'angle, plus une tour au milieu du mur sud-ouest. Les remparts atteignent par endroits 7 mètres de hauteur.

 
Porte-Sainte et église de l'Ascension avec son clocher

Le mur nord comporte une grande porte d'accès, la Porte sainte avec l'église de l'Ascension. Il y a plusieurs églises au sein du monastère, dont celle de la Présentation-de-Marie-au-Temple avec un grand réfectoire (début de XVIIe siècle), de Sainte-Catherine (1830), de la Dormition (en bois, début de XVIe siècle) et un campanile datant de 1644.

Le poète Constantin Batiouchkov (1787-1855) y est enterré.

Aujourd'huiModifier

Le monastère a été fermé par les autorités locales en 1924. Aujourd'hui, il se visite et constitue un point d'attraction de la région, avec sa situation sur la rivière Vologda et son architecture des XVIe et XVIIe siècles. Une communauté de moines s'y est réinstallée en 1992.

Sur les autres projets Wikimedia :