Monastère Saint-Antoine

bâtiment en Afrique

Le monastère Saint-Antoine
L'entrée du monastère Saint-Antoine

Le monastère Saint-Antoine ou Deir Mar Antonios est un important monastère copte orthodoxe situé à environ 155 km au sud-est du Caire en Égypte, dans la région montagneuse proche du golfe de Suez (qui est se trouve à une trentaine de kilomètres) au pied du mont Qulzum.

HistoireModifier

Fondé par les disciples de saint Antoine le Grand au IVe siècle (peut-être en 356 juste après la mort du saint), il est considéré, avec le monastère Saint Paul, son voisin comme le plus ancien monastère chrétien du monde[1].

Saint Antoine s’est retiré dans les montagnes à la fin du IIIesiècle, pour vivre en solitaire. A sa mort, ses disciples ont construit le monastère à son nom. C'est entre 1231 et 1299 que l'on y copie ou compose le plus de manuscrits[2]. Depuis le XVIesiècle, des moines ont occupé le monastère sans interruption.

Il est restauré entre 2002 à 2010[3].

Patrimoine artistiqueModifier

  • l'ancienne église Saint-Antoine (IVe siècle)
  • l'église Saint-Marc l'ascétique (XVe siècle)
  • la nouvelle église Saint-Antoine et Saint-Paul (1936)

Notes et référencesModifier

  1. http://www.zenit.org/fr/articles/egypte-le-plus-ancien-monastere-chretien-restaure
  2. Doresse Jean. Nouvelles études sur l'art copte : les monastères de Saint-Antoine et de Saint-Paul. In: Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 95ᵉ année, N. 3, 1951. pp. 268-274.
  3. « Egypte: La restauration du monastère copte de Saint-Antoine est achevée », sur cath.ch,

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internesModifier

Liens externesModifier