Mona Guérin

dramaturge, poétesse haïtienne

Mona Guérin (9 octobre 1934 - 30 décembre 2011) était une éducatrice et écrivaine haïtienne[1].

Mona Guérin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

BiographieModifier

Fille de Gontran Rouzier et de Camille Duplessy, elle est née Mona Rouzier à Port-au-Prince. Elle a fait ses études chez les sœurs de Saint-Joseph de Cluny et au pensionnat Sainte-Rose de Lima à Port-au-Prince. Elle a reçu une bourse du Conseil des arts du Canada qui lui a permis d'étudier la littérature contemporaine à l'Université Saint-Paul d'Ottawa. De retour en Haïti, elle épouse Joseph Guérin, ingénieur ; le couple a eu deux filles. Elle a enseigné à l'école de 1965 à 1980[2].

De 1961 à 1965, elle a rédigé une chronique hebdomadaire pour Le Nouvelliste. Guérin a également écrit des scénarios pour la série télévisée Gala de galerie parue sur Télé-Haïti de 1977 à 1981 et pour la série radiophonique Roye ! Les voilà qui a été diffusé de 1982 à 1994. Elle a animé l'émission de radio Dieu à tout moment (1992-1994) et a également écrit une soixantaine d'épisodes pour la série radiophonique Petit théâtre de Magik-Stéréo[2]. Elle anima aussi d’autres émissions à caractère religieux, éducatif ou satirique dont Récréation avec tante Mariette (une émission au service des enfants en 1971) pour Radio Nouveau-Monde et, pour Radio-Métropole, trois émissions dominicales (de 1972 à 1982) : Ces dames gardent la ligne, Variations sur un mot, Jackotte et Monica. Avec sa fille, Élisabeth Guérin Parisot, les émissions Comment vivons-nous et An nou gade ki jan nap viv (juillet-août 1997) sur les ondes de Magik-Stéréo[3].

En 1983, elle a été nommée Chevalier de l'Ordre des Palmes académiques[4].

Guérin est décédée à Port-au-Prince à l'âge de 77 ans des suites d'une pneumonie aiguë[1].

ŒuvresModifier

Théâtre
Autres œuvres

DistinctionsModifier

  • Membre du jury du Prix Littéraire Henri Deschamps (de 1975 à 1985)
  • Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques du Gouvernement français, France, 1983.
  • Membre du jury au 4e et 5e Festival de la Francophonie (1989 et 1990)
  • Hommage du barreau de Port-au-Prince en 1991
  • Prix littéraire des Caraïbes de l'Association des écrivains de langue française, (ADELF), pour Mi-figue, mi-raisin. 1998.
  • « Bravo » du quotidien Le Nouvelliste qui honore une personnalité haïtienne, Haïti., 2001.
  • Docteur honoris causa, Université Royale d’Haïti, Haïti, 2002.

RéférencesModifier

  1. a et b « Web Page Under Construction », sur www.lematinhaiti.com (consulté le 6 mai 2021)
  2. a et b « Mona Guérin », ile en ile
  3. Amos Louis, « Mona Guérin, écrivaine, metteur en scène, dramaturge (1934-2011) », dans Haïtiennes, Éditions science et bien commun, (lire en ligne)
  4. « Mona Guérin », ile en ile"Mona Guérin" (in French). ile en ile.

Liens externesModifier