Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Molloy (homonymie).

Molloy
Coordonnées 49° 21′ 57″ sud, 70° 04′ 46″ est
Pays France
Altitude 0 m
Création années 1950

Géolocalisation sur la carte : Kerguelen

(Voir situation sur carte : Kerguelen)
Molloy

Molloy est un lieu-dit situé sur la côte sud de la péninsule Courbet de la Grande Terre de l'archipel des Kerguelen, au bord du golfe du Morbihan, à un peu plus de 10 km à l'ouest de Port-aux-Français. Ce toponyme peut désigner aussi bien :

  • la pointe Molloy, une péninsule qui s'étire sur environ 1 km,
  • l'anse Molloy (nom usuel local) ou « anse des Durvillea » (nom officiel) ou « anse des Laminaires » (ancien nom impropre), immédiatement attenante à l'ouest de la pointe,
  • la station Molloy, un ancien poste d'observation géophysique situé au fond de l'anse Molloy.

HistoireModifier

La pointe Molloy a été ainsi nommée, dès la fin du XIXe siècle, en l'honneur de William Molloy, matelot sur le Terror lors de l'expédition de Sir James Clark Ross, qui passa dans l'archipel des Kerguelen en 1840.

Le site a accueilli en 1874-1875, pour l'observation du passage de Vénus devant le Soleil le 9 décembre 1874, la mission astronomique américaine dirigée par le commandant G.P. Ryan[1]. De l'observatoire, il subsiste quelques fondations en briques à la base de la pointe, côté est.

Une station d'études géophysiques a été construite au fond de l'anse à partir du début des années 1950. Elle était composée d'un bâtiment semi-troglodyte hébergeant des sismographes électromagnétiques, de quelques abris techniques puis d'un pavillon d'habitation en dur. Le site est alors occupé de manière continue pendant quelque temps. Il pouvait être rejoint depuis Port-aux-Français par véhicule à chenillettes de type M29 Weasel. La station fonctionna jusqu'en 1963.

Accès et équipementsModifier

Molloy est un site actuellement accessible par voie terrestre à pied, en longeant la côte depuis Port-aux-Français, ou par voie maritime en utilisant une des embarcations à fond plat de la base : chaland ou canot pneumatique.

Le pavillon a été réhabilité. Il sert de refuge pour diverses sorties d'observations ainsi que pour les expéditions vers l'ouest de l'île. Le site de Molloy est équipé de deux balises lumineuses qui servent de repères aux navires devant stationner non loin de Port-aux-Français.

Notes et référencesModifier