Mohammad Reza Mahdavi-Kani

membre du clergé et un homme politique iranien

Mohammad Reza Mahdavi-Kani
Illustration.
Fonctions
3e président de l'Assemblée des experts

(3 ans, 7 mois et 13 jours)
Prédécesseur Hachemi Rafsandjani
Successeur Hashemi Shahroudi
Membre de l'Assemblée des experts

(7 ans, 10 mois et 6 jours)
Premier ministre d'Iran

(1 mois et 27 jours)
Président Ali Khamenei
Prédécesseur Mohammad Javad Bahonar
Successeur Mir-Hossein Mousavi
Ministre de l'Intérieur

(1 an, 1 mois et 11 jours)
Premier ministre Mohammad Ali Radjaï
Mohammad Javad Bahonar
Prédécesseur Hachemi Rafsandjani
Successeur Ali Akbar Nategh-Nouri
Ministre de la Justice (en)

(8 jours)
Premier ministre Mohammad Ali Radjaï
Prédécesseur Ahmad Sayyed Javadi (en)
Successeur Asadollah Mobasheri (en)
Président du Conseil des gardiens

(4 mois et 25 jours)
Prédécesseur poste crée
Successeur Lotfollah Safi Golpaygani (en)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Téhéran (Iran)
Date de décès (à 83 ans)
Lieu de décès Téhéran (Iran)
Nature du décès Crise cardiaque
Sépulture Shah-Abdol-Azim, Ray
Nationalité Iranienne
Parti politique Association du clergé militant
Fratrie Mohammad Bagher Bagheri Kani (fa) (frère)
Conjoint Nesa Khaton Sorkhei (1960-2014)
Enfants Maryam, Mohammad Saïd (fa), Mahdieh
Entourage Ali Bagheri (neveu)
Diplômé de Séminaire de Qom
Profession Homme politique théologien
Religion Islam chiite duodécimain
Site web mahdavikani.ir

Signature de Mohammad Reza Mahdavi-Kani

Mohammad Reza Mahdavi-Kani
Premiers ministres iraniens

Le grand'ayatollah Mohammad Reza Mahdavi-Kani (en persan : محمد رضا مهدوی کنی) est un membre du clergé et un homme politique iranien né dans le district de Kan (en) , près de Téhéran, le et mort le [1] à l'âge de 83 ans.

BiographieModifier

Son père étant ayatollah, Mohammad Reza Mahdavi-Kani fait ses études au petit séminaire islamique à Téhéran[2], à l’école de Mofid puis à l’École de Borhan à Téhéran. Il part à Qom pour étudier au Séminaire islamique de Qom en 1947. Mohammad Reza Mahdavi-Kani entreprend des études de science religieuse en suivant les cours de Rouhollah Khomeini, Muhammad Reza Golpaygani, Ayatollah Seyyed Hosein Boroujerdi et Allameh Tabatabaei dans une hawza de Qom.

Mohammad Reza Mahdavi-Kani revient à Téhéran en 1961 pour continuer des études religieuses. Durant cette période, il prend contact avec le groupe des ayatollahs qui s'oppose à la dynastie Pahlavi et comme il accompagne ce groupe[2], il est arrêté à trois reprises par la police de cette dynastie[3].

Carrière politiqueModifier

Il a été premier ministre d'Iran du au , nommé par un conseil présidentiel provisoire après l'assassinat du président Mohammad Ali Rajai et du premier ministre Mohammad Javad Bahonar. Il avait auparavant assuré les fonctions de ministre de l'intérieur dans le cabinet de Mohammad Ali Rajai à l'époque où celui-ci était premier ministre.

Mohammad Reza Mahdavi-Kani est le fondateur de l'université de sciences humaines Imam Sadegh de Téhéran. Il a également fait partie du conseil d'amendement constitutionnel de l'Iran, chargé par l'ayatollah Khomeini, guide de la révolution iranienne et plus haute autorité du pays, de passer en revue et d'amender la constitution iranienne en 1989.

À partir du , il préside l'Assemblée des experts.

Il décède le à la suite d'un arrêt du cœur. Il était dans le coma depuis son hospitalisation le en raison de problèmes cardiaques.

Notes et référencesModifier

  1. « Alyaexpress-News - Site d'actualités israéliennes », sur Alyaexpress-News - Toute l'info israélienne pour les Français ! (consulté le )
  2. a et b (en) John H. Lorentz, The A to Z of Iran, Scarecrow Press, , 556 p. (ISBN 978-1-4617-3191-7, lire en ligne)
  3. (en) Dilip Hiro, Iran Under the Ayatollahs (Routledge Revivals), Routledge, , 438 p. (ISBN 978-1-135-04381-0, lire en ligne)

Liens externesModifier