Ouvrir le menu principal

Moetai Brotherson

homme politique français

Moetai Brotherson
Illustration.
Moetai Brotherson en 2017.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(1 an, 9 mois et 30 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 3e de Polynésie française
Législature XVe
Groupe politique GDR
Prédécesseur Jean-Paul Tuaiva
Biographie
Nom de naissance Moetai Charles Brotherson
Date de naissance (49 ans)
Lieu de naissance Papeete (Polynésie française)
Nationalité Française
Parti politique Tavini huiraatira
Diplômé de École internationale des sciences du traitement de l'information

Moetai Brotherson, né le à Papeete, est un homme politique français, vice-président du Tavini huiraatira et député de la troisième circonscription de la Polynésie française depuis 2017. Il est également élu à l'Assemblée de la Polynésie française au sein du groupe des îles du Vent depuis 2018.

BiographieModifier

Moetai Brotherson obtient en 1990 une maîtrise en sciences informatiques de l'École internationale des sciences du traitement de l'information[1].

Directeur de cabinet du vice-président de la Polynésie française Antony Géros de 2011 à 2013, il est conseiller municipal de Faaa depuis 2008. Au sein du parti Tavini huiraatira, il est chargé des affaires internationales ; il en devient vice-président en 2017[2].

Le , il est élu député dans la troisième circonscription de la Polynésie française, comprenant une partie de Tahiti (Faaa et Punaauia), ainsi que toutes les îles Sous-le-Vent (Bora-Bora, Huahine, Maupiti, Tahaa, Taputapuatea, Tumaraa et Uturoa), en battant Patrick Howell (Tapura huiraatira) au second tour[3]. Brotherson succède à Jean-Paul Tuaiva, qui ne se représente pas suite à sa condamnation judiciaire en 2016, dont la procédure d'appel n'est alors pas encore terminée. Il s'inscrit au groupe de la Gauche démocrate et républicaine (GDR) et est nommé membre de la commission des Affaires étrangères et de la délégation aux outre-mer.

Il est élu représentant à l'Assemblée de la Polynésie française lors des élections territoriales de 2018 sur la liste de son parti, qui remporte huit sièges. Le mandat de Brotherson commence le [4].

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier