Mode dégradé

L'expression mode dégradé désigne (initialement en langage militaire, puis de préparation de crise sanitaire et/ou économique les situations où tout ou partie d'une entité organisée (armée, entreprise, système, gouvernement, groupe humain, hôpital, voire exceptionnellement tout un continent ou la planète...) doivent (ou devraient) fonctionner sans leurs ressources habituelles, humaines et matérielles, dans le cas par exemple d'une guerre, d'un grave attentat (bioterrorisme), ou d'une catastrophe majeure (technologique ou naturelle), de type accident nucléaire, tremblement de terre, tsunami majeur, ou encore d'une épidémie ou pandémie grave.

Pour réagir au mieux et retrouver au plus vite une situation normale ou « restaurée », les acteurs vitaux sont généralement invités à se préparer à fonctionner en « mode dégradé », par exemple et notamment dans le cadre des plans de continuité.

Fonctionner en mode dégradé, c'est tenter de fournir le service jugé indispensable, en manquant de ressources complètes ou fiables ou régulières en énergie (dont électrique), en transport, télécommunication, etc.

Ce concept est aussi associé à l'idée de travailler en manquant de personnel ou de personnel compétent.

Ceci nécessite une préparation, qui relève du domaine de l'apprentissage de la gestion de crise.

On parle aussi de Sureté intégrée (provenant de l'anglais Fail-Safe) d'un procédé automatisé dans le domaine technique, indiquant qu'en cas de pannes d'un système, le mode Sûreté intégrée entre en jeu, et se charge de prévenir de toutes conséquences destructrices du système dûes à une ou plusieurs pannes. Cela ne veut pas dire que le système ne fonctionnera plus mais veut simplement dire que les pannes ne pourront pas s'aggraver grâce à ce mode. Il s'agit donc d'une sûreté. Si un système dont le mode Sûreté intégrée est déclenché, tombe en panne, son état ne pourra être pire que l'état dans lequel il se trouvait au moment de la panne initiale ayant déclenchée le mode de Sécurité intégrée.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier