Ouvrir le menu principal

Réseau interurbain de la Bourgogne-Franche-Comté

(Redirigé depuis Mobigo)

Mobigo
Image illustrative de l’article Réseau interurbain de la Bourgogne-Franche-Comté
Logo de Mobigo, montrant le slogan.

Situation Drapeau du Bourgogne-Franche-Comté Bourgogne-Franche-Comté
Type Autocars, Trains
Entrée en service
Lignes 115 (routières)

22 (ferroviaires)

Gares 200
Arrêts 470
Rames TER Bourgogne-Franche-Comté
Trains 143
Écartement des rails 1435 mm
Propriétaire Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
Exploitant SNCF (ferroviaire)
Site internet www.viamobigo.fr
Slogan « Emmène-moi là où je veux ! »
Réseaux connexes TER Bourgogne-Franche-Comté

Mobigo est le réseau de transport interurbain routier de la région Bourgogne-Franche-Comté. Il complète le réseau ferré TER.

HistoireModifier

Le , la loi NOTRe a transféré des départements aux régions l'organisation du transport routier de voyageurs. En Bourgogne-Franche-Comté, les réseaux départementaux de l'Yonne, de la Côte-d'Or, de Saône-et-Loire, du Jura, du Doubs, de la Nièvre et de la Haute-Saône, avec le réseau Livéo de l'ex-région Franche-Comté, sont successivement regroupés sous la marque Mobigo.

Le , 14 lignes routières TER et Livéo Besançon-Gray changent de nom pour devenir des lignes de cars Mobigo[1].

Le , les lignes des réseaux Transco, Mobidoubs, Lignes saônoises, JuraGo, Réseau interurbain de la Nièvre, Buscéphale et TransYonne deviennent Mobigo et changent de numérotations[2]. Seules 2 lignes Besançon - Vesoul restent sous la marque « Livéo-Mobigo ».

Le réseau Mobigo ne comporte pas de lignes propres à la desserte du Territoire de Belfort. En effet, le Syndicat mixte des transports en commun du Territoire de Belfort est autorité organisatrice de la mobilité sur l'ensemble du territoire de ce département, intégralement couvert par le réseau Optymo.

Le , la tarification des lignes Mobigo est harmonisée.

ExploitationModifier

Les services d'autocars Mobigo sont assurés, selon les lignes, avec des modes d'exploitation différents : par des transporteurs privés en délégation de service public ou directement via une société publique locale. La SPL Mobilités Bourgogne-Franche-Comté, dont la Région est le principal actionnaire[3], exploite certaines lignes. Cette structure est issue de la fusion des anciennes SPL ou Régies départementales existantes.

RéseauModifier

La numérotation des lignes est harmonisée au niveau régional au 1er septembre 2018[4] :

  • 100 à 199 : lignes de Côte-d'Or ;
  • 200 à 299 : lignes du Doubs ;
  • 300 à 399 : lignes du Jura ;
  • 400 à 499 : numéros non-attribués ;
  • 500 à 599 : lignes de la Nièvre ;
  • 600 à 699 : lignes de Haute-Saône ;
  • 700 à 799 : lignes de Saône-et-Loire ;
  • 800 à 899 : lignes de l'Yonne.

TarificationModifier

Jusqu'au 31 décembre 2018, les modalités tarifaires sont celles définies par les anciennes autorités organisatrices des différentes lignes.

À compter du 1er janvier 2019, la région uniformise la grille tarifaire du réseau routier Mobigo (hors lignes TER)[5] avec les tarifs suivants :

  • 1,5 € le trajet
  • 15,00 € les 10 trajets
  • 40,00 € l'abonnement mensuel sur parcours défini

La gratuité est accordée aux enfants de moins de 4 ans.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Mobigo, une nouvelle marque pour les transports en commun », sur bourgognefranchecomte.fr, (consulté le 10 février 2018).
  2. « Nouvelle numérotation de lignes », sur viamobigo.fr, (consulté le 31 août 2018).
  3. « Bourgogne-Franche-Comté : une nouvelle structure régionale pour les transports publics », France Bleu,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2018)
  4. « Nouvelle numérotation de lignes », sur http://viamobigo.fr, (consulté le 7 septembre 2018)
  5. « Mobigo Bourgogne-Franche-Comté, emmène-moi là où je veux | Nouvelle tarification unique routière », sur viamobigo.fr (consulté le 26 décembre 2018)