Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hennessy (homonymie).

Moët Hennessy constitue la branche « Vins & Spiritueux » du Groupe LVMH.

Moët Hennessy, à l'origine composé de Moët & Chandon et Hennessy, réunit aujourd'hui 25 maisons, comme Veuve Clicquot, Krug, Dom Pérignon, Ruinart ou encore Glenmorangie et Belvedere.

HistoriqueModifier

OriginesModifier

Richard Hennessy naît en 1724 dans une famille aristocratique irlandaise. Officier irlandais au service du roi de France Louis XV, il découvre la région de la Charente en 1745 peu après la bataille de Fontenoy et crée en 1765, la Maison Hennessy.

Moët & Chandon est une maison de Champagne fondée en 1743 et détenue aujourd'hui par le groupe Moët Hennessy. En 1971, la Maison Hennessy se rapproche des champagnes Moët & Chandon, pour fonder le groupe Moët Hennessy[1].

Moët & Chandon est le premier négociant manipulant de Champagne avec 1190 hectares de vignoble possédés en propre et des achats de raisins sur près de 3 000 hectares, avec 12,5 millions de bouteilles vendues en 1971[2], 22,8 millions en 2011[3] et 65,6 millions vendues en 2017 dans le monde.

1987: la création de LVMHModifier

En 1987, le groupe Moët Hennessy coté à la bourse de Paris et dirigé par les familles Hennessy et Chandon-Moët, se rapproche du groupe Louis Vuitton, lui-même dirigé par les descendants de la famille Vuitton, pour former le premier groupe de luxe au monde, LVMH, Moët Hennessy/Louis Vuitton.

Liste des MaisonsModifier

Moët Hennessy est constitué aujourd’hui de 25 maisons de :

ChampagneModifier

CognacModifier

Hennessy est une entreprise fondée en 1765 par Richard Hennessy, officier irlandais au service du roi de France. C'est le leader du cognac[4], présent dans 130 pays Hennessy vend 70 millions de bouteilles chaque année dans le monde et est la première marque française de vins et spiritueux en valeur dans le monde[5].

VinModifier

Moët Hennessy possède une filiale regroupant ses propriétés viticoles à l’étranger : Estates & Wines. Cette filiale rassemble Cloudy Bay (Nouvelle Zélande dans la région de Marlborough), Cape Mentelle (Australie, dans la région de Margaret River), Terrazas de los Andes (Argentine, Mendoza), Cheval des Andes (Argentine, Mendoza), Newton Vineyards (États-Unis, Napa Valley), Numanthia (Espagne, Toro) et Ao Yun (Chine, Yunnan)[6].

Estates & Wines produit à Shangri-La, dans la région du Yunnan et à proximité de l’Himalaya un vin rouge chinois, à partir de merlot et de cabernet sauvignon (l’assemblage bordelais). Le vignoble se situe dans les montagnes, entre 2200 et 2600 mètres d’altitude et se divise en près de 320 parcelles[7].

Moët Hennessy produit également du vin pétillant, produit selon la méthode traditionnelle, à l'étranger : Chandon (décliné en Chine, en Inde, en Australie, aux États-Unis, au Brésil et en Argentine).

En 2017, Colgin Cellars dans la Napa Valley rejoint les vignobles du groupe LVMH.

En France, les autres maisons de vin du groupe Moët Hennessy sont :

SpiritueuxModifier

  • Belvedere[9] (Pologne, Mazovia).
  • Ardbeg (Ecosse, île d'Islay).
  • Glenmorangie (Ecosse, dans le Ross-shire).
  • Volcan De Mi Tierra (Mexique, Tequila)[10].
  • Woodinville Whisky Company (USA, Washington)[11].

Clos19Modifier

En 2017, Moët Hennessy a lancé au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et en Allemagne une plateforme de commerce en ligne, Clos19[12], entièrement dédiée aux champagnes, vins et spiritueux de luxe du Groupe LVMH.

OrganisationModifier

Le groupe Moët Hennessy est dirigé par Christophe Navarre à partir de 2001, il est arrivé dans le groupe LVMH en 1997 en tant que Président-directeur général de JAS Hennessy & Co[13]. Philippe Schaus directeur des ventes au niveau mondial, Stéphane Baschiera dirige le groupe depuis septembre 2017, il est membre du comité exécutif de LVMH depuis 2012, groupe où il est entré en 2003[14].

Données financièresModifier

En 2015, Moët Hennessy voit son chiffre d'affaires atteindre 4,6 milliards d'euros, soit une augmentation de 16 % par rapport à l’année précédente[15].

Tous les groupes de LVMH enregistrent une croissance organique à deux chiffres à l'exception de celui Vins et Spiritueux dont la progression du second semestre est limitée par les contraintes d'approvisionnement.

En 2017, l'activité Vins et Spiritueux réalise une croissance organique de 7 % de ses ventes avec un chiffre d'affaires de 5 milliards d'euros.

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) « Cognac magnate Kilian Hennessy dies at 103: official », Agence France Presse.,‎
  2. Michel Refait, Moët & Chandon. De Claude Moët à Bernard Arnault, Dominique Guéniot, , p. 106
  3. « Moët & Chandon Champagne », sur avis-vin.lefigaro.fr (consulté le 27 juin 2016)
  4. « Le leader du cognac Hennessy prêt à de nouveaux records », Le Journal du dimanche,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mars 2018)
  5. « Cognac : Hennessy, plus de deux siècles d’histoire en 18 dates clés »,
  6. « LVMH booste sa filière vins », (consulté le 24 juin 2016)
  7. « Le premier vin rouge chinois de Moët Hennessy sortira à l’automne 2015 », sur Le blog d'iDealwine sur l'actualité du vin, (consulté le 24 juin 2016)
  8. « Vins : LVMH s'empare d'un grand cru en Bourgogne » [archive du ] (consulté le 23 juin 2016)
  9. « Christophe Navarre : l'important est d'être copié, mais jamais égalé » (consulté le 23 juin 2016)
  10. « Du côté de Tequila »,
  11. « LVMH: acquisition de Woodinville Whiskey Company »,
  12. « [Winetech] Clos19, la nouvelle start-up e-commerce de LVMH »,
  13. lefigaro.fr, « Christophe Navarre, le bâtisseur de Moët Hennessy sur tous les fronts » (consulté le 27 juin 2016)
  14. « Philippe Schaus, nouveau patron de Moët Hennessy »,
  15. Editions du Boisbaudry, « Le résultat du jour : le chiffre d'affaires de Moët Hennessy a bondi de + 16 % en 2015 / Actu Flash - Rayon Boissons - Le magazine des boissons en grande distribution », sur www.rayon-boissons.com (consulté le 27 juin 2016)