Mita Bungaku

revue littéraire

Couverture d'un numéro de la revue

Mita Bungaku (三田文学) est une revue littéraire japonaise fondée en 1910 à l'Université Keiō. Elle publie les premiers travaux de jeunes écrivains japonais tels que Yōjirō Ishizaka, Kyōka Izumi, Hakushū Kitahara, Jun'ichirō Tanizaki[1], Takitarō Minakami, Masajirō Kojima et Ayako Sono.

Le Mita Bungaku est fondé par l'étudiant et plus tard écrivain Mantarō Kubota et quelques-uns de ses camarades, avec l'aide du professeur Kafū Nagai[1].

Liens externesModifier

(ja) Site du Mita Bungaku

Notes et référencesModifier

  1. a et b Dawn to the West: Japanese Literature in the Modern Era, par Donald Keene

Source de la traductionModifier