Missionnaires des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie de Majorque

Missionnaires des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie
Image illustrative de l’article Missionnaires des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie de Majorque
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 6 mai 1932
par Pie XI
Institut congrégation cléricale
Type apostolique
But enseignement, ministère paroissial, missions populaires, retraite spirituelle
Structure et histoire
Fondation 17 août 1890
Randa
Fondateur Joaquim Rossello
Abréviation M.SS.CC
Site web (es) site officiel
Liste des ordres religieux

Les Missionnaires des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie (en latin Congregatio Missionariorum Sacrorum Cordium Iesu et Mariae) forment une congrégation cléricale de droit pontifical.

HistoireModifier

Aspirant à une vie solitaire et plus contemplative, le prêtre majorquin Joaquim Rossello (1833-1909) se retire à l'ermitage de Saint Honorat (ca), sur le mont Randa (ca) (Algaida). L'ermitage devint bientôt une maison pour les exercices spirituels du clergé et une petite communauté de prêtres se forme spontanément autour de Rossello[1].

La communauté se transforme en congrégation religieuse le 17 août 1890 sur proposition de Mgr Jacinto María Cervera y Cervera, évêque du diocèse de Majorque. Les constitutions élaborées par Rosselló sont approuvées le 19 mars 1891[2]. L'institut reçoit le décret de louange le 6 mai 1932 ; il est définitivement approuvé par le Saint-Siège le 24 janvier 1949[3].

En 2005, la congrégation reçoit le prix Josep Maria Llompart décerné par l'Obra Cultural Balear (ca) pour son engagement constant envers le patrimoine et la culture majorquine, et particulièrement auprès du monastère de la Real (ca) et de ses environs[4].

Quatre religieux majorquins de cette congrégation, Simon Reynés Solivellas (1901-1936), Michel Pons Ramis (1907-1936) François Mayol Oliver (1871-1936), Paul Noguera Trías (1916-1936)[5], martyrs de la guerre civile espagnole, sont béatifiés par le pape Benoît XVI le [6].

Activités et diffusionModifier

Les religieux se consacrent à l'enseignement, au ministère paroissial, à la prédication des missions populaires et à l'organisation de retraites spirituelles.

Ils sont présents en :

La maison-mère est à Madrid.

En 2011, la congrégation comptait 127 membres, dont 89 prêtres, dans 27 maisons[7].

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Joaquim Rosselló i Ferrá », sur https://dbe.rah.es (consulté le )
  2. (it) Guerrino Pelliccia et Giancarlo Rocca, Dizionario degli Istituti di Perfezione, vol. V, Milan, Edizione Paoline, 1974-2003, p. 1471-1472
  3. (es) « Fundador », sur https://msscc.es (consulté le )
  4. (ca) « premis 31 desembre », sur http://www.mallorcaweb.com (consulté le )
  5. (es) « En el mundo », sur https://msscc.es (consulté le )
  6. (la) « Ne terreamini », sur www.vatican.va (consulté le )
  7. (it) Annuaire pontifical, Vatican, Librairie éditrice vaticane, (ISBN 978-88-209-8522-6), p. 1452