Mission conjointe des Nations unies et de l'Union africaine au Darfour

Mission conjointe des Nations unies et de l'Union africaine au Darfour
Image illustrative de l’article Mission conjointe des Nations unies et de l'Union africaine au Darfour
Abréviation MINUAD
Adoption
Durée 13 ans, 10 mois et 19 jours
Représentant spécial Drapeau du Nigeria Martin Ihoeghian Uhomoibhi
Commandement de la force Drapeau du Rwanda Frank Mushyo Kamanzi
Financement 1 039 573 200 $
(1er juillet 2016 – 30 juin 2017)
Contribution et personnel
Contributeurs 48 États
Observateurs militaires 262 observateurs (2014)
Troupe 15 845 soldats (2016)
Policiers 3 403 policiers (2016)
Civils locaux 2 914 civils
Civils internationaux 1 022 civils
299 volontaires des Nations unies
Pertes 235 morts
Navigation

La mission conjointe des Nations unies et de l'Union africaine au Darfour (MINUAD) est une mission conjointe de l'ONU et de l'Union africaine, créée le . Elle a pour but d'établir la paix à l'ouest du Soudan, dans la province du Darfour[1].

La MINUAD est créée par la résolution 1769 du Conseil de sécurité des Nations unies, en remplacement de la mission de l'Union africaine au Soudan (MUAS) déployée en 2005. Elle consiste en l'envoi d'une force de 27 000 personnes, dont 7000 policiers, soit la plus grande mission de l'ONU. Cette force est mise en place en et se déploie dans la région en . La MINUAD quitte le Soudan après la fin de son mandat, le [2].

RéférencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier