Miroslav Antić

écrivain serbe
Miroslav Antić
Description de cette image, également commentée ci-après
Buste de Miroslav Antić à Novi Sad.
Alias
Mika Antić
Naissance
Mokrin
Décès
Novi Sad
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Serbe
Genres

Œuvres principales

Plavi čuperak
Vojvodina
Mit o ptici

Miroslav Mika Antić (en serbe cyrillique : Мирослав Мика Антић ; né le à Mokrin, près de Kikinda — mort le à Novi Sad) était un poète serbe.

BiographieModifier

Miroslav Antić a étudié à l'école élémentaire de son village natal de Mokrin puis a effectué ses études secondaires à Kikinda et à Pančevo. Il a suivi des études supérieures à Belgrade et a vécu à Novi Sad.

Avant de devenir célèbre, il exerça de nombreux emplois, devenant marin ou travaillant dans un théâtre de marionnettes. En plus de l'écriture, il s'est adonné à la peinture et a travaillé dans les domaines du journalisme et du cinéma. Il a été rédacteur en chef des journaux Ritam et Nevena et a travaillé pour le journal Dnevnik

RécompensesModifier

Pour son œuvre, Miroslav Antić a reçu de nombreuses récompenses, dont, par deux fois, le prix Neven, le Prix de l'œuvre de toute une vie pour sa poésie pour les enfants, le prix Goran, le Prix Sterinje, l'Arena d'or du scénario de film, le prix de la Libération de la Voïvodine etc. Il a également reçu l'Ordre du Mérite pour le peuple, une haute récompense de la République fédérative socialiste de Yougoslavie.

ŒuvresModifier

Poésies
  • Vojvodina
  • Ispričano za proleće, 1950
  • Roždestvo tvoje
  • Plavo nebo
  • Nasmejani svet, 1955
  • Psovke nežnosti
  • Koncert za 1001 bubanj, 1962
  • Mit o ptici
  • Šašava knjiga, 1972
  • Izdajstvo lirike
Œuvres pour les enfants
  • Plavi čuperak, 1965
  • Horoskop, poèmes en prose, 1983
  • Prva ljubav, 1978
  • Garavi sokak, 1973
  • Živeli prekosutra, 1974
Cinéma

Miroslav Antić a réalisé les films Doručak sa đavolom (Petit déjeuner avec le diable)[1], Sveti pesak (Saint Esprit)[2], films dont il a par ailleurs rédigé le scénario ; il a également écrit le scénario de Široko je lišće de Petar Latinović, en collaboration avec le réalisateur[3], ou celui de Strašan lav etc.

Autres

Il a également écrit plusieurs pièces de théâtres et un roman.

RéférencesModifier

  1. (fr) « Dorucak sa djavolom (1971) », sur https://www.imdb.com, Site de l'IMDb (consulté le 14 juillet 2011)
  2. (fr) « Sveti pesak (1968) », sur https://www.imdb.com, Site de l'IMDb (consulté le 14 juillet 2011)
  3. (fr) « Siroko je lisce (1981) », sur https://www.imdb.com, Site de l'IMDb (consulté le 14 juillet 2011)

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier