Mirko Petrović-Njegoš

Mirko Petrović-Njegoš, circa 1860

Mirko Petrovitch-Njegos ou Mirko Petrović-Njegoš, (en serbe cyrillique : Мирко Петровић Његош), né le et mort le à Cetinje, appartint à la famille royale du Monténégro. Frère de Daniel Petrovitch-Njegos et père de Nicolas Ier Petrovitch-Njegos, il fut également Grand-duc de Grahovo. Il fut enfin soldat de l'armée monténégrine, diplomate et poète.

FamilleModifier

Le prince Mirko est né de Sava Petrovitch-Njegos et d'Angelika Radamovich.

Le 7 novembre 1840 il épousa Stana Martinovich (1824-1895). Trois enfants sont nés de cette union :

  • Pierre I Petrovitch-Njegos, roi du Monténégro de 1910 à 1918,
  • La princesse Anastasia de Monténégro (†1879), qui épousa Plamenać Sava,
  • La princesse Maria de Monténégro, qui épousa Y. Godević.

Mirko Petrovitch-Njegos est le grand-père de Militza de Monténégro, Anastasia de Monténégro, Hélène de Monténégro, Mirko Dimitri Petrovitch-Njegos, l'arrière-grand-père du grand-duc Roman Petrovich de Russie, l'ascendant de l'actuel chef de la Maison impériale de Russie, le prince Nicolas Romanovitch de Russie.

BiographieModifier

Chef de l'armée monténégrine, Mirko Petrovitch-Njegos dut sa célébrité à la victoire remportée sur l'armée turque à la bataille de Grahovo, le 1er mai 1858. En 1862, il est déporté à la suite de la Convention de Scutari, il avait soutenu une insurrection contre l'Empire ottoman. Son recueil de poésies Junački spomenik (Monument aux Héros) publié dans la capitale monténégrine Cetinje en 1864 glorifia le peuple serbe et monténégrin. Dans cet ouvrage, Mirko Petrovitch-Njegos narre les grandes victoires des Monténégrins remportées sur l'Empire ottoman.

ŒuvresModifier

  • Junački spomenik. (1951; 185 pages) LCCN: 55037918 Cote: PG1418.p. 53 J8

SourceModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier


Liens externesModifier