Miriam Neureuther

skieuse allemande

Miriam Neureuther
Image illustrative de l’article Miriam Neureuther
Miriam Gössner en 2009.
Contexte général
Sport Ski de fond et Biathlon
Période active de 2007 à 2017
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Allemagne Allemande
Nationalité Allemagne
Naissance (31 ans)
Lieu de naissance Garmisch-Partenkirchen
Taille 1,67 m
Poids de forme 56 kg
Club SC Garmisch
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver[1] 0 1 0
Championnats du monde[1] 2 1 0
Coupe du monde[1] (globes ind.) 0 0 1
Coupe du monde[1] (Epreuves indiv.) 3 5 2

Miriam Neureuther, née Gössner le à Garmisch-Partenkirchen, est une fondeuse et biathlète représentant l'Allemagne. Ses qualités de fondeuse lui permettent d'être performante dans les deux disciplines. En ski de fond, elle a notamment remporté une médaille d'argent lors des Jeux olympiques de 2010 à Vancouver ainsi qu'aux Championnats du monde 2009 en relais. Elle se préserve prioritairement à partir de la saison 2010-2011 pour le biathlon et succède à Magdalena Neuner dans le leadership de l'équipe d'Allemagne.

BiographieModifier

Ses premières annéesModifier

Miriam Gössner est née dans la station de sports d'hiver de Garmisch-Partenkirchen en Bavière. Son père est allemand et sa mère norvégienne[2], née à Molde. Elle est bilingue. Espoir de ski alpin, elle se tourne vers le biathlon à l'âge de 14 ans en raison d'une chute en slalom où elle perd plusieurs dents et se fracture l'os zygomatique[3].

Carrière dans le ski de fondModifier

Montrant des résultats significatifs chez les juniors en biathlon (championne du monde en 2009 de la poursuite), elle est utilisée par l'équipe nationale de ski de fond pour les Championnats du monde à Liberec en ski de fond ce même hiver. Dans le relais, elle décroche sa première récompense chez les séniors, puisque les Allemandes sont médaillées d'argent. Elle prend part à sa première course dans la Coupe du monde en à Lahti, où grâce à sa quinzième place au sprint libre, elle marque ses premiers points. Lors de l'hiver 2009-2010, elle signe deux cinquièmes places, au prologue du Tour de ski et au sprint libre de Rybinsk. Au mois de février, elle est présente aux Jeux olympiques de Vancouver, où elle est 21e du dix kilomètres libre et gagne la médaille d'argent au relais avec Evi Sachenbacher-Stehle, Katrin Zeller et Claudia Nystad.

Avant de définitivement se tourner vers le biathlon, Gössner monte avec ses coéquipières sur le podium du relais de Lahti. En 2013, elle est sélectionnée pour les Championnats du monde à Val di Fiemme, après ceux de biathlon. Elle frôle le podium en prenant la quatrième place du dix kilomètres libre.

Débuts internationaux en biathlonModifier

Elle démarre en coupe du monde de biathlon à Östersund, terminant 73e et 58e lors des deux premières courses de la saison 2009-2010, les seules qu'elle dispute sur ce circuit cet hiver là. La saison suivante, elle obtient ses premiers podiums lors de la première étape, là où elle avait débuté un an plus tôt à Östersund, avec deux deuxièmes places, sur le sprint[4] et la poursuite, deux courses remportées par la Finlandaise Kaisa Mäkäräinen. Elle obtient une troisième deuxième place à Fort Kent, devancée sur le sprint par sa compatriote Andrea Henkel.

Pour ses premiers Championnats du monde, à Khanty-Mansiïsk en 2011, elle termine dans les dix premières lors de deux courses individuelles, respectivement neuvième et septième du sprint et de la poursuite, et quatorzième du départ groupé. Elle remporte un premier titre mondial avec le relais féminin allemand.

Lors des championnats du monde de 2012 à Ruhpolding, son meilleur résultat individuel est une vingt-deuxième place lors de la poursuite, tandis qu'elle remporte un deuxième titre mondial avec le relais allemand.

2012-2013 : Les premières victoiresModifier

La saison 2012-2013 confirme ses bonnes dispositions, malgré des tirs parmi les plus perfectibles, ses temps à skis sont exceptionnels, ce qui lui permet de remonter les handicaps de ses erreurs au tir. Après avoir terminé deuxième du sprint à Pokljuka, elle remporte la poursuite lors de cette même étape malgré cinq fautes sur le pas de tir, s'imposant finalement au sprint face à la Tchèque Gabriela Soukalová, qui termine cette course avec un 20 sur 20 au tir[5]. Lors de cette troisième étape de la coupe du monde, elle termine pour la troisième fois en trois jours sur le podium en terminant deuxième du départ groupé remporté par Tora Berger[6].

Elle poursuit sa série de bons résultats en terminant troisième avec le relais allemand lors de l'étape d'Oberhof puis remporte le sprint devant Tora Berger. Malgré deux fautes, elle s'impose de deux secondes face à la Norvégienne qui termine la course avec un dix sur dix[7]. Lors de l'étape suivante, disputée de nouveau en Allemagne à Ruhpolding, elle remporte à nouveau l'épreuve du sprint malgré une faute au tir : elle devance deux autres excellentes skieuses, Darya Domracheva et Kaisa Mäkäräinen, toutes deux à neuf sur dix[8]. À Antholz-Anterselva, dernière étape avant les Championnats du monde de biathlon 2013, elle remporte le relais avec l'équipe allemande.

Cependant, elle déçoit lors des mondiaux disputés à Nové Město na Moravě puisqu'elle ne décroche aucune médaille, devant se contenter de la sixième place du sprint et du départ groupé, terminant également trente-cinquième de l'individuel et vingt-et-unième de la poursuite. Lors du relais, elle concède cinq fautes, l'Allemagne terminant finalement cinquième.

Après une nouvelle victoire en relais lors de l'étape de Sotchi, elle termine une nouvelle fois sur le podium en finissant troisième du sprint de Khanty-Mansiïsk[9]. Cette troisième place lui permet également de terminer au troisième rang de la spécialité sur l'ensemble de la saison. Elle termine 9e du classement général de la Coupe du monde 2012-2013.

2013 à 2017 : accident et fin de carrière difficileModifier

En mai 2013 elle fait une grave chute de vélo à l'entrainement et se blesse sérieusement le dos. Cet accident compromet la suite de sa carrière. La saison 2013-2014, dont la préparation est perturbée, est en effet marquée par son forfait pour les JO de Sotchi en raison de douleurs persistantes au dos[10].

Elle ne retrouvera jamais son niveau de ski exceptionnel qui faisait sa force et parvenait le plus souvent à compenser ses lacunes au tir.

Elle peine ainsi à retrouver sa place dans l'équipe première d'Allemagne où la concurrence est rude, mais dispute néanmoins la Coupe du monde pendant encore trois saisons de 2014 à 2017, avec quelques passages en IBU cup où elle parvient notamment à remporter trois épreuves. Au cours de l'hiver 2016 elle semble afficher un regain de forme et termine 23e du classement de la Coupe du monde, mais la saison suivante ses résultats se détériorent à nouveau. Elle dispute sa dernière compétition aux Championnats d'Europe 2017 à Duszniki-Zdroj et décide, à l'âge de 26 ans, de mettre un terme à sa carrière sportive.

PalmarèsModifier

Jeux olympiques d'hiverModifier

Ski de fond
Épreuve / Édition Sprint 10 km Poursuite
2 × 7,5 km
30 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 5 km
JO 2010
  Vancouver
  - 21e   - - -  

Légende :

  •   : épreuve non disputée

Championnats du mondeModifier

Ski de fond
Mondiaux \ Épreuve Sprint 10 km - Relais
libre classique libre classique
2009
  Liberec
19e     - -   Argent
2013
  Val di Fiemme
  - 4e   - 7e
Biathlon
Mondiaux \ Épreuve Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais
féminin mixte
2011
  Khanty-Mansiïsk
- 9e 7e 14e   -
2012
  Ruhpolding
36e 37e 22e -   -
2013
  Nové Město na Moravě
35e 6e 21e 6e 5e 13e

Coupe du monde de biathlonModifier

Elle obtient son meilleur classement général dans la Coupe du monde de biathlon avec une neuvième place en 2013.

Classements en Coupe du mondeModifier

Saison Classement général final Individuel Sprint Poursuite Mass Start
2009-2010 nc nc nc
2010-2011 14e 66e 9e 9e 16e
2011-2012 27e 61e 20e 20e 32e
2012-2013 9e 24e 3e 13e 8e
2013-2014 nc nc nc
2014-2015 71e nc 64e 71e
2015-2016 23e 57e 12e 33e 23e
2016-2017 56e nc 46e 54e

Podiums en biathlonModifier

  • 17 podiums :
    • 10 podiums individuels : 3 victoires, 5 deuxièmes places et 2 troisièmes places.
Résultats en Coupe du monde
Résultat Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Total
1re place 0 2 1 0 3
2e place 0 3 1 1 5
3e place 0 2 0 0 2
  • 7 podiums en relais : 4 victoires, 1 deuxième place et 2 troisièmes places.
Résultats en Coupe du monde en relais
Résultat Relais Relais mixte Total
1re place 4 0 4
2e place 1 0 1
3e place 2 0 2
Total des Podiums
Résultat Nombre
1re place 7
2e place 6
3e place 4

Détail des victoires individuelles en biathlonModifier

Saison / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Total
2012-2013   Oberhof
  Ruhpolding
  Pokljuka 3
Total 0 2 1 0 3

Coupe du monde de ski de fondModifier

  • Meilleur classement général dans la Coupe du monde de ski de fond : 52e en 2010.
  • Meilleur résultat individuel : 5e.
  • 1 podium :
    • 1 podium en épreuve par équipes : 1 deuxième place.

Classements en Coupe du mondeModifier

Saison Classement général final Classement distance Classement sprint
2008-2009 77e 86e 58e
2009-2010 52e 39e 47e

Championnats du monde juniorModifier

Biathlon
Mondiaux \ Épreuve Individuel Sprint Poursuite Relais
2008
  Ruhpolding
33e 15e 13e  
2009
  Canmore
4e      

IBU CupModifier

  • 3 victoires.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d Ce palmarès concerne le biathlon et le ski de fond qui sont détaillés dans le texte
  2. Mirko Hominal, « Miriam Gössner à la "Neuner" », sur ski-nordique.net, (consulté le )
  3. (de) Florian Regelmann, « "Ich habe keine Poster im Zimmer" », sur spox.com, (consulté le )
  4. « Le sprint pour Mäkäräinen », sur eurosport.fr,
  5. « Poursuite : Victoire de Gössner, Dorin Habert 3e », sur eurosport.fr,
  6. « Coupe du monde/Pokljuka/Mass start dames: Victoire de Berger », sur lematin.fr
  7. Mirko Hominal, « Miriam Gössner illumine le ciel d'Oberhof », sur ski-nordique.net,
  8. Mirko Hominal, « Miriam Gössner fait encore la Une », sur ski-nordique.net,
  9. Mirko Hominal, « La passe de deux pour Gabriela Soukalova », sur ski-nordique.net,
  10. « Gössner forfait pour Sotchi », sur lequipe.fr,

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :