Ouvrir le menu principal

Mirabeau (métro de Paris)

station du métro de Paris
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mirabeau.

Mirabeau
Une des entrées de la station.
Une des entrées de la station.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 16e
Coordonnées
géographiques
48° 50′ 48″ nord, 2° 16′ 18″ est

Géolocalisation sur la carte : 16e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 16e arrondissement de Paris)
Mirabeau

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Mirabeau
Caractéristiques
Voies 2
Quais 1
Transit annuel 1 420 987 (2013)
Historique
Mise en service 30 septembre 1913
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 0712
Ligne(s) (M)(10)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 22 62 72
Noctilien (N) N12 NOCTILIEN.png N61 NOCTILIEN.png

Mirabeau est une station de la ligne 10 du métro de Paris, située dans le 16e arrondissement de Paris.

SituationModifier

La station, orientée selon un axe nord-est/sud-ouest, est établie sous le début de la rue Mirabeau, entre la place de Barcelone et la rue Wilhem. Elle marque l'extrémité orientale de la boucle d'Auteuil et s'intercale entre les stations Chardon-Lagache et Javel - André Citroën.

HistoireModifier

La station est ouverte le à l'occasion de la mise en service du tronçon Beaugrenelle (aujourd'hui Charles Michels) - Porte d'Auteuil de la ligne 8.

Elle doit sa dénomination à son implantation sous la rue Mirabeau, laquelle rend hommage au comte de Mirabeau, homme politique français (1749-1791).

Dans la nuit du 26 au , la station est transférée à la ligne 10 dans le cadre du remaniement des lignes 8, 10 et de l'ancienne ligne 14.

Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, les couloirs de la station ont été rénovés le 15 septembre 2004[1].

En 2011, 1 387 272 voyageurs sont entrés à cette station[2]. Elle en a vu entrer 1 420 987 en 2013, ce qui la place à la 281e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[3],[4].

Services aux voyageursModifier

AccèsModifier

La station dispose de deux accès répartis en trois bouches de métro constituées d'escaliers fixes :

  • l'accès 1 « avenue de Versailles », entrée principale ornée d'un édicule Guimard objet d'une inscription au titre des monuments historiques[5], débouchant sur la place de Barcelone à l'angle de l'avenue de Versailles et de la rue Mirabeau ;
  • l'accès 2 « rue Mirabeau », consistant en deux escaliers se situant respectivement au droit des nos 3 et 5 de cette rue, le second étant agrémenté d'un candélabre Val d'Osne.

QuaiModifier

 
Rampe vers Église d'Auteuil.

Mirabeau est une station de configuration particulière à plus d'un titre : elle possède un unique quai latéral dont la desserte n'est assurée que par les rames en direction de Gare d'Austerlitz. Malgré l'absence d'arrêt en sens inverse, elle est traversée par la rampe vers Église d'Auteuil de la voie en direction de Boulogne - Pont de Saint-Cloud, qui se sépare immédiatement après de celle vers Austerlitz par un tunnel creusé à proximité immédiate de la voûte. Le profil très particulier de la station, qui fait face à la forte pente de la voie en direction de Boulogne, est dû à la grande profondeur de la ligne à la suite sa traversée de la Seine et au fait que, pour atteindre la station mitoyenne Église d'Auteuil, la voie a dû passer au plus près des fondations de l'église.

Les autres caractéristiques de la station sont relativement classiques à l'exception de l'éclairage, assuré par des projecteurs diffusant une lumière indirecte sur le piédroit côté quai et la voûte elliptique, lesquels sont recouverts des traditionnels carreaux en céramique blancs biseautés de même que les tympans. Présents uniquement du côté du quai, les cadres publicitaires sont en céramiques blanches et le nom de la station est inscrit en police de caractères Parisine sur plaques émaillées. Les sièges du style « Motte », sont de couleur bleue. L'accès s'effectue par l'extrémité orientale.

IntermodalitéModifier

La station est desservie par les lignes 22, 62 et 72 du réseau de bus RATP. En outre, elle est desservie la nuit par les lignes N12 et N61 du réseau de bus Noctilien.

Notes et référencesModifier

  1. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le 22 avril 2019)
  2. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 5 novembre 2012).
  3. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr (consulté le 31 août 2014).
  4. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.
  5. « Métropolitain, station Mirabeau », notice no PA00086700, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier