Miquel Barceló García

éditeur et écrivain espagnol de science-fiction

Miquel Barceló García, né le 30 novembre 1948 à Mataró (Catalogne) et mort le [1], est un docteur en informatique, ingénieur aéronautique et diplômé en énergie nucléaire espagnol[2], également éditeur, traducteur et écrivain, spécialisé dans le genre de la science-fiction[2].

Miquel Barceló García
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Genre artistique
Distinction
Premio Juli Verne (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

CarrièreModifier

Dans le versant professionnel, Miquel Barceló García a dirigé et coordonné le programme de doctorat sur durabilité, technologie et humanisme de l'université polytechnique de Catalogne. Il a été, durant de nombreuses années, professeur à la Faculté d'informatique de Barcelone, depuis sa création en 1976, concrètement au Département d'Ingénierie de Services et Systèmes d'Information de l'UPC[3].

Comme éditeur, il a travaillé pour Ediciones B, où il a dirigé la collection NOVA, spécialisée en récits et romans de science-fiction[4].

Œuvre publiéeModifier

  • El otoño de las estrellas (Roman court, 2001) avec Pedro Jorge Romero.
  • Testimoni de Narom (Roman court, 1998) avec Pedro Jorge Romero. Gagnante du disparu Prix de Récit de science-fiction Jules Verne d'Andorre.
  • Ciencia ficción: Guía de lectura (essai, 1990).
  • Cuentos de ciencia ficción (anthologie, 1998) avec Pedro Jorge Romero.
  • Paradojas en la la ciencia ficción II (essai, Sirius 2005).
  • La ciència-ficció (essai, 2006).
  • Una història de la informàtica (essai, UOC 2008).
  • Ciencia Ficción. Nueva guía de lectura (essai, 2015).

RéférencesModifier

  1. (es) Jacinto Antón, « Muere a los 72 años Miquel Barceló, el gran piloto de la galaxia de la ciencia ficción », sur El País, (consulté le )
  2. a et b « Miquel Barceló (escritor) », Enciclopedia Universal, sur Akademic (consulté le )
  3. « Miquel Barceló García », web, sur Centre de Cultura Contemporània de Barcelona (CC-BY-SA via OTRS) (consulté le )
  4. (ca) « Miquel Barceló García », Miquel Barceló García, sur Centre de Cultura Contemporània de Barcelona (consulté le )

Liens externesModifier