Mini (2014-)

Mini (2014-)
Mini (2014-)
Mini Cooper F56 (États-Unis)

Appelé aussi Mini (F56)
Mini IV
Marque Drapeau : Royaume-Uni Mini
Années de production 2014 -
Phase 1 : 2014 - 2018
Phase 2 : 2018 -
Classe Citadine
Usine(s) d’assemblage Oxford, Grande-Bretagne
Born, Pays-Bas
(VDL NedCar)[1]
Moteur et transmission
Énergie Essence / Diesel / Électricité
Moteur(s) Essence :
1,2 L, 75/102
1,5 L, 136
2,0 L, 192/211/231

Diesel :
1,5 L, 95/116
2,0 L, 170
Position du moteur Transversale avant
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle à 6 rapports
Automatique à 6/7 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 160 à 1 295 kg
Consommation mixte 3,4 à 6,7 L/100 km
Émission de CO2 89 à 133 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 3 ou 5 portes
Châssis UKL
Suspensions Amortissement piloté en option
Freins Disques ventilées / Disques
Dimensions
Longueur 3 821 à 3 982 mm
Largeur 1727 mm
Hauteur 1 414 à 1 425 mm
Empattement 2 495 à 2 567 mm
Voies  AV/AR 966 mm  / 966 mm
Volume du coffre 211 (731) dm3
Chronologie des modèles

La Mini est une automobile de type citadine premium produite par le constructeur automobile britannique Mini. Elle est la quatrième génération de Mini depuis 1959 et la troisième depuis la reprise de la marque par la firme allemande BMW[2]. Elle est une concurrente directe de la DS 3 et de l'Audi A1.

En 2014, suite à un manque de place dans l'usine d'Oxford, BMW annonce la délocalisation d'une partie de la production de la Mini à Born chez le fabricant néerlandais VDL NedCar[3].

En 2018, la Mini est restylée : les optiques adoptent une nouvelle signature lumineuse à LED et les feux arrière se munissent de l'éclairage Union Jack[4].

ModèlesModifier

La Mini One, représente l'entrée de gamme des Mini avec un 1,2 L essence issu de la BMW i8, avec une course plus courte.

L'entrée de gamme Diesel est constituée d'un 1,5 L, 3 cylindres turbo.

En ce qui concerne la Mini Cooper, sa cylindrée est de 1,5 L en essence comme en Diesel. Leurs puissances sont respectivement de 136 ch et 116 ch.

Les versions Cooper S et SD sont équipées d'un 2 L 4 cylindres en ligne 16 soupapes, d'une puissance de 192 et 170 ch.

Tous les modèles utilisent la technologie TwinPower Turbo de BMW.

À sa sortie, quatre finitions sont disponibles au catalogue : Base, Salt, Chili et Red Hot Chili.

Moteur et transmissionModifier

Les moteurs EP et HDi issus d'une collaboration avec PSA et présents dans les Mini de la génération précédente sont abandonnés au profit de blocs BMW.

Pour ses moteurs essence, la Cooper 2014 remplace le 4 cylindres atmosphérique 1,6 litre de 122 ch (160 N m à 4 250 tr/min) par un nouveau de 3 cylindres turbo à injection directe et distribution variable de 1 499 cm3 de 136 ch ayant un couple de 230 N m à partir de 1 250 tr/min. Ce même trois cylindres que l'on retrouve sur la BMW i8 mais survitaminé à 231 ch et un couple de 320 N m.

En abaissant sa masse de 65 kg, les performances sont améliorées, elle passe de 0 à 100 km/h en 7,9 secondes, contre 9,1 secondes pour le modèle précédent. La consommation est annoncée en baisse d’environ 17 % par rapport à l’ancien moteur. Le 1,6 litre turbo 184 ch est quant à lui remplacé par un 2,0 litres turbo de 192 ch que l'on retrouve sur la BMW série 1.

Le moteur Diesel est équipé d'un turbocompresseur à géométrie de turbine variable et d'une injection directe à rampe commune de 1 600 bars.

FinitionsModifier

  • Salt
  • Chili II
  • Red Hot Chili
  • Exquisite II
  • Pack JCW intérieur ou extérieur
  • Business (réservée aux professionnels)
  • Yours

Séries spécialesModifier

  • Blackfriars
  • Heddon Street
  • Greenwich[5]
  • Marylebone
  • Shoreditch
  • 60 Years Edition[6]
  • Sidewalk (uniquement sur le cabriolet)[7]
  • Knights Edition
  • Paddy Hopkirk Edition[8]

VersionsModifier

One FirstModifier

Animée par un trois cylindres 1,2 L turbo essence offrant 75 ch pour un couple maximum de 150 N m dès 1 400 tr/min, cette version est la plus accessible financièrement.

OneModifier

Version animée par un 3 cylindres essence de 102 ch.

One DModifier

Version animée par un moteur Diesel 95 ch, plus économique que la version essence.

CooperModifier

Version animée par un 3 cylindres essence de 136 ch, plus sportive que la One.

Cooper SModifier

Version animée par un 4 cylindres essence de 192 ch, encore plus sportive que la Cooper. Il existe également une version encore plus puissante : John Cooper Works avec 231 ch.

Cooper DModifier

Version animée par un moteur Diesel de 116 ou 150 ch en version Clubman et Countryman,.

Cooper SDModifier

Cette version est la Mini Diesel la plus puissante de l'histoire. Elle est équipée d'un quatre cylindres Diesel de 170 ou 190 ch en version Clubman ou Countryman. A noter que l'ancienne MINI SD comptait 143 ch, pour 360 N m de couple disponible dès 1 500 tr/min.

Cooper SEModifier

En , Mini présente la version électrifiée de sa citadine.

 
Mini Cooper SE

Dénommée Cooper SE, elle reprend le groupe motopropulseur de la BMW I3. Il s'agit d'un moteur de 184 ch associé à une batterie de 36,2 kWh[9].

Mini annonce une autonomie de 225 à 234 km en cycle WLTP. Le 0-100 km/h est réalisé en 7,6 s. À l'extérieur, la Cooper SE se distingue de ses sœurs thermiques par l'adoption de badges vert-fluo[10].

À l'intérieur, l'instrumentation à aiguilles est remplacée par un écran. Le frein à main devient électrique.

Le coffre n'est pas affecté par l'implantation de la batterie, il garde sa capacité de 211 dm3[11].

Elle sera commercialisée à partir de 32 900 , hors bonus de 6 000 euros[11].

Caractéristiques techniquesModifier

Cooper SE
Batterie
(en kWh)
36,2
Puissance maximale
(en ch)
184
Couple maximal
(en N m)
270
Boîte de vitesses Automatique 1 rapport
Vitesse maximale
(en km/h)
0-100 km/h
(en s)
7,6
Émissions de CO2
(en g/km)
0
Masse à vide
(kg)
1 365

John Cooper WorksModifier

Mini John Cooper Works III
 

Marque   Mini
Années de production 2015 -
Phase 1 : 2015 - 2018
Phase 2 : 2018 -
Classe Sportive
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 4 cylindres 2 L Turbo 231 ch
Position du moteur Transversale avant
Puissance maximale 231 ch
Couple maximal 320 Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle à 6 rapports
Automatique
Poids et performances
Vitesse maximale 240 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 6,3 à 6,1 s
Consommation mixte 5,9 à 6,5 L/100 km

La Mini John Cooper Works, cinquième déclinaison sportive de la Mini, arrive en 2015 avec 231 ch et coûte 31 995 euros et elle est disponible en 3 portes et en cabriolet[12].

John Cooper Works GPModifier

Mini John Cooper Works GP
Marque   Mini
Années de production 2020 -
Production 3 000 exemplaire(s)
Classe Sportive
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) Essence :
4-cylindres 2 L Turbo 306 ch
Position du moteur Transversale avant
Cylindrée 1 998 cm3
Puissance maximale 306 ch
Transmission Traction
Boîte de vitesses Automatique

Annoncée début 2019, la Mini John Cooper Works GP est commercialisée en 2020 et produite en une série limitée de 3 000 exemplaires[13]. Elle est préfigurée par la Mini John Cooper Works GP Concept de 2017.

La GP reçoit le 4 cylindres 2 litres poussé à 306 ch, et elle est équipée d'un kit carrosserie composé d'élargisseurs d'ailes, de spoilers avant et arrière spécifiques et d'un immense aileron[14].

Mini John Cooper Works GP ConceptModifier

Mini présente au Salon de Francfort 2017 une version conceptuelle de la Mini John Cooper Works, la Mini John Cooper Works GP Concept. Elle se démarque par des éléments en fibre de carbone, un imposant aileron arrière, des ailes élargies, des boucliers spécifiques, des entrées d'air aux ailes arrière, un spoiler avant et des jantes de 19 pouces[15].

Mini cabriolet (3e génération type F57)Modifier

Mini Cabriolet
 

Appelé aussi Mini Cabrio (F57)
Marque   Mini
Années de production 2016 -
Phase 1 : 2016 - 2018
Phase 2 : 2018 -
Classe Cabriolet
Usine(s) d’assemblage Born, Pays-Bas
(VDL NedCar)[16]
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 3 et 4-cylindres 2 litres turbo 136/231 ch
Position du moteur Transversale avant
Puissance maximale 136 à 231 ch
Transmission Teptronic
Boîte de vitesses Manuelle à 6 rapports
Automatique à 6 rapports
Poids et performances
Accélération 0 à 100 km/h en 8,8 s
Dimensions
Longueur 2 800 mm
Empattement 2 500 mm
Volume du coffre 160 à 215 dm3

La quatrième génération de la Mini se décline en cabriolet en 2016, comme la précédente version[17].

John Cooper Works

Le préparateur John Cooper Works décline la version cabriolet de la Mini après la berline, en 2016. Elle affiche un moteur de 231 ch, comme la Mini coupé[18].

Notes et référencesModifier

  1. « La production de Mini chez VDL-Nedcar pour cet été - Leblogauto.com », sur Leblogauto.com, (consulté le 3 octobre 2020).
  2. (en) « Error-page », sur mini.com (consulté le 3 octobre 2020).
  3. BMW construira la nouvelle Mini en partie aux Pays-bas, zonebourse.com, 17 février 2014
  4. Nouvelle Mini restylée : brexitation à son comble, Auto Moto
  5. Caradisiac.com, « Essai – Mini Cooper SE : le kart électrique », sur Caradisiac.com (consulté le 6 mars 2020)
  6. Jean-François Christiaens, « Mini 60 Years Edition : série spéciale anniversaire », Vroom,
  7. Florent Ferrière, « Mini Cabriolet : nouvelle série spéciale Sidewalk », sur Caradisiac,
  8. Racer Gentleman, « Mini Paddy Hopkirk Edition : Le rallye de Monte Carlo pour Gène », La Revue Automobile,
  9. Caradisiac.com, « Mini : voici la version électrique Cooper SE », sur Caradisiac.com (consulté le 10 juillet 2019)
  10. Grégoire Huvelin, « Mini Cooper SE : la citadine électrique de BMW présentée dans les moindres détails », sur Clubic.com, (consulté le 10 juillet 2019)
  11. a et b « MINI Cooper SE 2019 : un bulldog électrique de 184 ch », sur Automobile Propre, (consulté le 10 juillet 2019)
  12. « [Vidéo] : La nouvelle Mini John Cooper Works débarque sur piste », sur Turbo.fr, (consulté le 9 juin 2015)
  13. Klaas Janssens, « Mini JCW GP: Plus de 300 ch », Le Moniteur automobile,
  14. Audric Doche, « La Mini JCW GP en fin de préparation sur le Nürburgring », Caradisiac,
  15. Mini John Cooper Works GP Concept, pour l'amour du sport, Le Figaro
  16. « Mini Cabrio : le premier exemplaire assemblé chez VDL-Nedcar - Leblogauto.com », sur Leblogauto.com, (consulté le 3 octobre 2020).
  17. « Nouvelle Mini Cabrio : plus moderne qu’il n’y parait », sur Actu Automobile, (consulté le 28 octobre 2015)
  18. Mini John Cooper Works Cabrio : ça va vraiment décoiffer, sur LeDauphine.com, 21 janvier 2016 (consulté le 23 janvier 2016)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :