Ouvrir le menu principal
Colonna vue du sentier pour le lac de Loie.

Les Mines de Cogne se situent dans la commune du même nom. Elles ont fait l'objet d'exploitation pour l'extraction de la magnétite.

HistoireModifier

Les premiers documents écrits concernant les mines de Cogne remontent au XVe siècle. Les premières opérations d'extraction ont eu lieu en plein air à une altitude d'environ 2.500 mètres, au lieu-dit Licony[1], au pied du mont Créyaz.

Les mines de Cogne ont été exploitées jusqu'en 1979.

Elles ont appartenu à Fintecna jusqu'en 2014, qui les a rendues, après 111 ans, à la commune de Cogne.

Une exposition permanente a été aménagée auprès du centre d'exposition Alpinart, au village minier de Cogne[2].

Galerie de photosModifier

Notes et référencesModifier

  1. Autenticum Manifestis Vallis Cogne, Archives du diocèse d'Aoste, Fonds Cogne, 5 avril 1408
  2. Site de l'Office du tourisme de la région autonome Vallée d'Aoste

FilmographieModifier

BibliographieModifier

  • Julien Pignet, La production minéraire à Cogne et dans l'arrondissement d'Aoste en 1840, Société académique, religieuse et scientifique du Duché d'Aoste, numéro 39, 1962, p. 183-203

Voir aussiModifier