Minding
Père Galileo
Mère Lillie Langtry
Père de mère Danehill Dancer
Sexe F
Naissance 10 février 2013
Pays de naissance Drapeau de l'Irlande Irlande
Pays d'entraînement Drapeau de l'Irlande Irlande
Éleveur Orpendale, Chelston & Wynatt
Propriétaire D.Smith, M.Tabor & S.Magnier
Entraîneur Aidan O'Brien
Jockey Seamie Heffernan
Ryan Moore
Rating FIAH 122
Nombre de courses 13
Nombre de victoires 9 (4 places)
Gains en courses 3 094 490 
Distinction Pouliche de 2 ans de l'année en Europe (2015)
Pouliche de 3 ans de l'année en Europe (2016)
Cheval de l'année en Europe (2016)
Principales victoires Moyglare Stud Stakes
Fillies' Mile
1000 Guinées
Oaks
Pretty Polly Stakes
Nassau Stakes
Queen Elizabeth II Stakes

Minding née le est une jument de course irlandaise, de race pur sang anglais, qui participe aux courses hippiques de plat. Propriété du consortium Coolmore, portant la casaque de l'un des associés, Derrick Smith, elle est entraînée par Aidan O'Brien et montée par Ryan Moore.

Carrière de coursesModifier

 
Casaque de Derrick Smith

Minding débute en juin de ses 2 ans sur l'hippodrome de Leopardstown par une deuxième place avant d'ouvrir son palmarès trois semaines plus tard. Ses premiers pas au plus haut niveau ont lieu en août dans les Debutante Stakes, un groupe 2 où elle doit baisser pavillon devant sa compagne d'écurie Ballydoyle. Minding ne tarde pas à prendre sa revanche dans les Moyglare Stud Stakes, dans lequel elle devance Ballydoyle de trois-quarts de longueur. Cette victoire lui vaut un changement de statue : jusque-là montée par le deuxième jockey de Coolmore, Seamie Heffernan (et par le troisième Colm O'Donoghue, dans les Debutante Stakes), Minding est désormais confiée au premier jockey de l'écurie, Ryan Moore. Et c'est avec lui qu'elle enchaîne une nouvelle victoire, dans le Fillies' Mile, où elle terrasse ses adversaires de quatre longueurs et demi. Ce doublé de groupe 1 lui vaut les louanges d'Aidan O'Brien, son entraîneur (qui la qualifie de "pouliche exceptionnelle"[1], le titre de meilleure 2 ans d'Europe en 2015 et le statue de favorite des 1000 Guinées 2016.

Minding effectue sa rentrée directement dans les 1000 Guinées sans passer par une préparatoire, comme Aidan O'Brien en a l'habitude. Grandissime favorite, elle s'y impose de trois longueurs et demi devant sa vieille copine Ballydoyle et Alice Springs, soit le copier-coller de l'arrivée des Moyglare Stud Stakes huit mois plus tôt. Elle tente ensuite un doublé dans les 1000 Guinées irlandaises, qui lui semblent promises, mais elle se fait surprendre par Jet Setting, qui passe une tête sur le poteau, elle qui avait terminé dans le lointain dans les Guinées de Newmarket. Elle poursuit sa campagne classique en s'alignant dans les Oaks d'Epsom, où les parieurs ne lui tiennent pas rigueur de l'accroc des Guinées irlandaises et la placent grandissime favorite. L'allongement de la distance ne lui pose aucun problème et Minding l'emporte facilement. N'ayant pas de sérieuse rivale parmi les pouliches de 3 ans, Minding doit maintenant prouver qu'elle peut se mesurer aux chevaux d'âge. Mais ceux-ci ne semblent pas presser de l'affronter, si l'on en croit la liste des partants dans les Pretty Polly Stakes : Minding a fait le vide et seules quatre juments se présentent au départ, et finalement s'entrebattent pour l'accessit d'honneur loin derrière la monture de Ryan Moore, qui fait cavalier seul. Même chose un mois plus tard : Minding dicte sa loi à quatre concurrentes dans les Nassau Stakes.

Incontestable numéro 1 des pouliches européennes, Minding n'a toutefois pas encore rencontré les mâles et l'automne approche. Le 10 septembre, elle s'aligne au départ d'une édition d'anthologie des Irish Champion Stakes, bien entourée entre autres par Found, Highland Reel, Harzand (auteur du doublé Derby/Irish Derby) et les Français New Bay et Almanzor. Deuxième favorite derrière Harzand, elle ne peut que terminer troisième, nettement battue par Almanzor et Found laquelle, un mois plus tard, allait s'adjuger le Prix de l'Arc de Triomphe. D'Arc, il n'est pas question pour Minding, même si elle a déjà prouvé sa tenue dans les Oaks. Elle est redirigée vers le mile et appelle de son demi-échec des Irish Champion Stakes dès le mois suivant en s'adjugeant les Queen Elizabeth II Stakes d'une demi-longueur devant le champion miler Ribchester. Ses cinq victoires de groupe 1 glanées tout au long de l'année valent à Minding de devancer Found et Almanzor pour le titre de Cheval de l'année en Europe.

Maintenue à l'entraînement à 4 ans, Minding effectue sa rentrée en mai dans un groupe 2, les Mooresbridge Stakes, disputée sur l'hippodrome de Naas. Sa victoire ridicule de facilité montre que la jument n'a rien perdu de sa superbe et qu'elle semble prête pour une nouvelle grande saison. Mais en juillet Aidan O'Brien annonce que sa protégée souffre d'une blessure à la jambe et qu'il ne souhaite pas prendre le risque de la faire courir à nouveau[2]. Minding rentre donc au haras, nantie d'un palmarès hors normes où figurent pas moins de sept groupe 1.

PalmarèsModifier

Au harasModifier

Promise aux meilleurs étalons de la planète, Minding a pour premier fiancé le crack et grand reproducteur japonais Deep Impact, qui lui donne une pouliche née en 2020[3]. Elle est ensuite présentée à un autre étalon d'exception, Dubawi, dont elle pouline un fils en 2021.

PedigreeModifier

Comme tous les produits de Galileo, Minding est née dans la pourpre, le sire de Coolmore, meilleur étalon au monde, ne saillissant que la crème de la crème des poulinières.

Lillie Langtry en fait partie. Acquise foal pour 70 000 Guinées, puis yearling pour 230 000 Guinées, cette fille de Danehill Dancer, grand étalon et père de mères de renom (ses filles ont donné une dizaine de vainqueurs de groupe 1) fut l'une des meilleures pouliches de sa génération : lauréate à 2 ans des Debutante Stakes et placée des Moyglare Stud Stakes, elle s'adjugea deux groupe 1 à 3 ans, les Coronation Stakes et des Matron Stakes. Au haras, elle allait se révéler une excellente poulinière avec, fait assez rare dans l'élevage, pour exclusif fiancé Galileo. De cette union sont nées deux autres pouliches de valeur, Kissed by Angels, accidentée alors qu'elle venait de remporter une préparatoire aux classiques, les 1000 Guineas Trial Stakes (Gr.3), et surtout Empress Josephine, lauréate des 1000 Guinées Irlandaises.

Origines de Minding (IRE), femelle baie, 2013
Père
Galileo
1998
Sadler's Wells
1981
Northern Dancer Nearctic
Natalma
Fairy Bridge Bold Reason
Special
Urban Sea
1989
Miswaki Mr. Prospector
Hopespringseternal
Allegretta Lombard
Anatevka
Mère
Lillie Langtry
2007
Danehill Dancer
1993
Danehill Danzig
Razyana
Mira Adonde Sharpen Up
Lettre d'Amour
Hoity Toity
2000
Darshaan Shirley Heights
Delsy
Hiwayaati Shadeed
Alathea

RéférencesModifier

  1. « Newmarket Minding mesmerising in Fillies' Mile », sur web.archive.org, (consulté le )
  2. « Incredible Minding was one of the best fillies I've trained - O'Brien », sur www.racingpost.com (consulté le )
  3. « Minding présente sa pouliche par Deep Impact », sur www.jourdegalop.com (consulté le )