Minarelli

constructeur italien de moteur à explosion deux temps depuis 1951 basé à Calderara di Reno

Motori Minarelli
logo de Minarelli
illustration de Minarelli
Minarelli Pasotti 50 GP

Création 1951
Fondateurs
Forme juridique Società per azioni, (S.p.A.)
Siège social Calderara di Reno (Bologne)
Drapeau d'Italie Italie
Direction Gianmarco Bastia[1]
Activité Production de moteurs à combustion interne pour motocyclettes et mobylettes.
Produits M/C 50(AM), S/C 50(CW), S/C 50(XF), M/C 660(XT), M/C 125(WR), S/C 125(NYP), S/C 50(MY), S/C 50(CY), S/C 50(MA), S/C 250(YP)[2]
Société mère YamahaVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Membre de Yamaha Motor Group.
Effectif 370 (année 2007)
00316000371 (Code Fiscal)
Site web minarelli.com

Capitalisation 67 904 122  (2015)[3]
Fonds propres 49 733 307  (2015)[3]
Dette 3 714 733  (2015)[3]
Chiffre d'affaires 61 160 827  (2015)[3]
6,25 % (2015)[3]

Minarelli est un constructeur italien de moteur à explosion deux temps depuis 1951 basé à Calderara di Reno (Émilie-Romagne. Minarelli fait partie de Yamaha Motor Group.

HistoireModifier

 
La Minarelli Pasotti 50 GP

Marque italienne de fabrication de moteurs 2 temps (Motori Minarelli) ayant principalement développé le moteur Minarelli P4 (50cc 4 vitesses) puis P6 (le même avec 6 vitesses) dans les années 1960-70 (cotes moteur alésage x course 38,8 x 42mm). Ces moteurs ont équipé une grande partie des cyclomoteurs Italiens et d'autres pays Européens à la même époque.

Ce moteur a ensuite été dérivé dans une version "Corsa corta" (40 x 39,3mm) pour équiper certains modèles de compétition destinés au cross et à l'enduro. La course plus courte était censée permettre de monter plus haut dans les tours tout en conservant un couple moteur satisfaisant.

Sur cette base, Minarelli a ensuite produit le P6 80cc (48 x 44mm), et ensuite le K6 au début des années 1980.

Puis les RV4 et RV6 leur ont succédé.

Enfin est apparu le fameux AM6 (cotes 40 x 39,3mm) équipant la majorité des cyclomoteurs (49,9 cm3) à boîte de vitesses actuels (mécaboites), mais aussi divers moteurs équipant par exemple des kartings ou autres scooters.

L'usine est toujours en Italie du nord, à Bologne. La fabrique est aussi appelée Motori Minarelli. Il est impossible pour un particulier d'y acheter un moteur, ni même d'en savoir le prix, bien que l'am6 semble coûter 1 500  neuf chez un concessionnaire Peugeot. Il existe aussi le challenge Minarelli.

Le moteur AM6 équipe les 50 cm3 à boîte de vitesses de marque :

Peugeot, MBK, Rieju, Beta, Sherco, HM, Fantic, Yamaha, Malaguti...

Les modèles d'Aprilia en étaient également équipés jusqu'au rachat de la marque par le groupe Piaggio. Depuis c'est le moteur Derbi, également propriété du groupe, qui équipe les 50 cm3 Aprilia.

Contrairement à une idée reçue, les marques CPI et Generic équipent leurs modèles 50 cm3 à vitesses de moteurs qui, même s'ils peuvent ressembler au Minarelli AM6, ne sont pas fournis par Minarelli. Pour preuve, les cotes (alésage et course) de ces deux moteurs (CPI et Generic) différent légèrement de celles du Minarelli AM6 original, ce qui explique les très légères écarts de cylindrée, de l'ordre du dixième de centimètre-cube, constatées entre ces trois moteurs à la lecture de leurs fiches techniques[4].

Notes et référencesModifier

  1. Fiche de la société, sur le site Kompass (consulté le 13 juillet 2017)
  2. Motori Minarelli, site officiel de la marque (consulté le 13 juillet 2017)
  3. a b c d et e (it) Fiche de la société, sur le site de reportaziende.it (consulté le 13 juillet 2017)
  4. Horizontal Minarelli differences, publié le 9 mars 2013 sur le site scooterinvasion.net (consulté le 13 juillet 2017)

Liens externesModifier