Mile Mrkšić

Mile Mrkšić (en serbe : Миле Мркшић), né le à Vrginmost (République socialiste de Croatie) et mort le à Lisbonne[1], est un officier serbe yougoslave reconnu coupable de crime contre l'humanité et de crime de guerre lors de la bataille de Vukovar (1991)[2].

Mile Mrkšić
Image dans Infobox.
Mile Mrkšić pendant son procès à La Haye
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
LisbonneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Autres informations
Armes
Armée populaire yougoslave, Military of Serbian Krajina (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Grade militaire
Conflits
Condamné pour

BiographieModifier

Alors colonel de l'Armée populaire yougoslave, il commande l'unité qui participe à la bataille de Vukovar, pendant la guerre de Croatie. Par la suite, il est promu au rang de général, puis de commandant en chef de l'armée de la République serbe de Krajina en .

La même année, il est inculpé par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie pour sa responsabilité dans le massacre de Vukovar, qui a fait 264 victimes croates. Le , il se rend volontairement au Tribunal[3] et plaide non coupable.

Son procès commence en 2005. Il est accusé de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre. En , il est déclaré coupable de la mort de 194 personnes réfugiées dans un hôpital de Vukovar, torturées et exécutées[4], et condamné à une peine de 20 ans de prison[2].

Il était emprisonné dans une prison de haute sécurité de Lisbonne.

Liens externesModifier

RéférencesModifier