Ouvrir le menu principal

Mile Jedinak
Image illustrative de l’article Mile Jedinak
Mile Jedinak avec Antalyaspor en 2009.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Aston Villa
Numéro 15
Biographie
Nom Michael John Jedinak
Nationalité Drapeau : Australie Australien
Naissance (34 ans)
Lieu Sydney
Taille 1,89 m (6 2)
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2001-2006Drapeau : Australie Sydney United082 (12)
2003-2004 Drapeau : Croatie Varteks Varaždin001 0(0)
2006-2008Drapeau : Australie Central Coast Mariners053 (10)
2009-2011Drapeau : Turquie Gençlerbirliği SK043 0(6)
2009-2010 Drapeau : Turquie Antalyaspor035 0(7)
2011-2016Drapeau : Angleterre Crystal Palace179 (10)
2016-Drapeau : Angleterre Aston Villa080 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003Drapeau : Australie Australie -20 ans 009 0(0)
2008-2018Drapeau : Australie Australie 079 (20)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 14 mai 2019

Michael John « Mile » Jedinak, né le à Sydney, est un footballeur international australien qui évolue au poste de milieu de terrain à Aston Villa.

Sommaire

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

Le , il signe à Crystal Palace[1].

Le , Jedinak s'engage pour trois ans avec Aston Villa[2].

Carrière internationaleModifier

 
Mile Jedinak à l'échauffement avec l'équipe d'Australie en 2010.

Sélectionné par l'entraîneur Pim Verbeek, Mile Jedinak représente l'Australie à la Coupe du monde 2010. Il ne joue cependant qu'une rencontre, perdue face à l'Allemagne (4-0)[3].

Jedinak participe ensuite à la Coupe d'Asie des nations 2011, durant laquelle l'Australie s'incline en finale face au Japon[4].

Le 5 mars 2014, Mile Jedinak joue son premier match en tant que capitaine de l'Australie face à l'Équateur, remplaçant ainsi Lucas Neill[5].

C'est en tant que capitaine que Jedinak joue les trois matchs des Socceroos à la Coupe du monde 2014[6].

Lors de la Coupe d'Asie des nations 2015 en Australie, Jedinak et son équipe remportent le tournoi face à la Corée du Sud en finale[7]. Blessé, Mile Jedinak ne peut participer à la Coupe des confédérations 2017[8].

En novembre 2017, il inscrit un triplé lors du barrage retour face au Honduras qui permet à son pays de se qualifier pour la Coupe du monde 2018 (victoire 3-1)[9].

En juin 2018, Jedinak est retenu par le sélectionneur Bert van Marwijk pour faire partie des vingt-trois joueurs représentant l'Australie à la Coupe du monde 2018[10]. Il inscrit deux buts sur penalty lors de la phase de groupes mais l'Australie est éliminée à l'issue de celle-ci.

Le , Mile Jedinak annonce qu'il met un terme à sa carrière internationale[11].

Buts internationauxModifier

PalmarèsModifier

En clubModifier

En sélectionModifier

Vie privéeModifier

Ses parents sont originaires de Croatie[12].

Il est marié et père de trois enfants[13].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Jedinak becomes an Eagle », Football League, 11 juillet 2011.
  2. Mile Jedinak (Crystal Palace) rejoint Aston Villa, L'Équipe, 17 août 2016.
  3. (en-GB) FIFA.com, « 2010 FIFA World Cup South Africa™ - Matches - Germany-Australia - FIFA.com », sur FIFA.com (consulté le 10 juin 2018)
  4. (en) Michael Lynch in Doha, « Aussie heartache as Japan wins Asian Cup thriller », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le 10 juin 2018)
  5. (en) « Jedinak gets nod as Socceroos captain », ABC News,‎ (lire en ligne, consulté le 10 juin 2018)
  6. (en) « Spain beats Australia 3-0 in final World Cup game », ABC News,‎ (lire en ligne, consulté le 10 juin 2018)
  7. (en) « Australia wins Asian Cup thanks to Troisi's extra-time finish », ABC News,‎ (lire en ligne, consulté le 10 juin 2018)
  8. (en) Emma Kemp, « Mile Jedinak ruled out of Confederations Cup », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le 10 juin 2018)
  9. « L'Australie file en Russie grâce à un triplé de Jedinak] », sur sofoot.com, .
  10. « L'Australie annonce sa liste des 23 pour le Mondial] », sur lequipe.fr, .
  11. Mile Jedinak prend sa retraite internationale, lequipe.fr, 1er octobre 2018.
  12. (hr) « Australija slavi hrvatskog nogometaša; s tri gola odveo ih na SP », tportal.hr, 15 novembre 2017
  13. (en) « Mile Jedinak's wife Natalie Peacock Jedinak », fabwags.com, 15 novembre 2017

Liens externesModifier