Milan-San Remo 2008

La 99e édition de la course cycliste Milan-San Remo a eu lieu le 22 mars 2008 sur une distance de 298 kilomètres. L'épreuve fait partie de l'UCI Europe Tour 2008[1].

Milan-San Remo 2008
Profiel Milaan-San Remo 2008.jpg
Le profil de la course.
Généralités
Course
Date
Distance
298 km
Pays traversé(s)
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Équipes
25Voir et modifier les données sur Wikidata
Partants
199Voir et modifier les données sur Wikidata
Coureurs au départ
199
Coureurs à l'arrivée
154
Vitesse moyenne
41,14 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Profiel Milaan-San Remo 2008.jpg

ParcoursModifier

Long de 298 kilomètres, le parcours démarre de Milan pour rejoindre la côte ligurienne à l'est de Gênes et suit ensuite le littoral jusque San Remo[2]. Ce trajet comprenant les côtes du Poggio et de la Cipressa dans ses 25 derniers kilomètres[3] est semblable aux éditions précédentes, mais comprend deux différences notables. Une nouvelle difficulté est introduite : appelée Le Mànie, son sommet se situe au 204e kilomètre de course. Elle est longue de 4700 mètres, pour une pente moyenne de 6,7 %[4]. L'arrivée n'est pas située sur la traditionnelle Via Roma, occupée par des festivités, mais en bord de côte sur le Lungomare Italo Calvino.

Classement finalModifier

# Coureur Équipe Temps
1.   Fabian Cancellara Team CSC en 7 h 14 min 35 s
2.   Filippo Pozzato Liquigas + 4 s
3.   Philippe Gilbert La Française des jeux 4 s
4.   Davide Rebellin Gerolsteiner 4 s
5.   Mirco Lorenzetto Lampre 4 s
6.   Anthony Geslin Bouygues Telecom 4 s
7.   Rinaldo Nocentini AG2R La Mondiale 4 s
8.   Óscar Freire Rabobank 4 s
9.   Thor Hushovd Crédit agricole 5 s
10.   Kurt Asle Arvesen Team CSC 5 s

Il y avait 199 coureurs au départ et 154 classés.

La courseModifier

La course[5] est marqué par une longue échappée de 250 km. Un groupe de quatre coureurs, composé de William Frischkorn (Slipstream Chipotle), Filippo Savini (CSF Group Navigare), Nicola D'Andrea (Miche-Silver Cross) et Raivis Belohvoščiks (Saunier Duval-Scott), a compté jusqu'à 18 minutes d'avance avant de se faire reprendre à trente kilomètres de l'arrivée. Plus loin, dans la Cipressa l'Italien Paolo Bettini attaque en compagnie du Suédois Thomas Lövkvist (Team High Road). Ils sont rapidement rejoints par Niklas Axelsson (Diquigiovanni) et Davide Rebellin (Gerolsteiner). Ce groupe est repris à l'entame du Poggio par le peloton lancé par l'équipe Liquigas, tandis que les coureurs attardés dans la Cipressa font peu à peu leur retour.

Dans la dernière ascension, Alessandro Bertolini (Diquigiovanni) passe à l'offensive, suivis par Philippe Gilbert, déjà à l'attaque dans cette difficulté lors de l'édition précédente, Filippo Pozzato, Alessandro Ballan, Rinaldo Nocentini, Davide Rebellin, Fabian Cancellara et Óscar Freire. Dans la descente, un groupe d'une quinzaine de coureurs se trouve en tête. L'entrée dans San Remo voit une vaine attaque d'Íñigo Landaluze contrée par Fabian Cancellara à deux kilomètres de l'arrivée. Le coureur suisse de la CSC n'est pas rejoint par ses poursuivants mal organisés et franchit seul la ligne d'arrivée après sept heures et quatorze minutes de course, avec quatre secondes d'avances sur le groupe réglé au sprint par Filippo Pozzato devant Philippe Gilbert.

Deux ans après son succès à Roubaix, Fabian Cancellara ajoute un « monument du cyclisme » à son palmarès, d'une manière similaire à sa victoire d'étape à Compiègne sur le Tour de France 2007. Après le Monte Paschi Eroica et Tirreno-Adriatico, il s'agit également de sa troisième victoire en trois épreuves consécutives, le plaçant comme favori du prochain Tour des Flandres.

Équipes engagéesModifier

Rabobank
AG2R La Mondiale
Barloworld
Bouygues Telecom
Caisse d'Épargne
Cofidis
Crédit agricole
CSF Group Navigare
Diquigiovanni - Androni
Euskaltel-Euskadi
La Française des jeux
Gerolsteiner
Team High Road
Lampre
Liquigas
LPR
Miche
NGC Medical
Quick Step
Saunier Duval-Scott
Silence-Lotto
Slipstream Chipotle
Team CSC
Team Milram
Tinkoff Credit Systems

Notes et référencesModifier

  1. Emilien Descampiaux, « Milan-San Remo 2008 : le coup de force de Fabian Cancellara » (consulté le 13 mai 2020)
  2. Carte de Milan-San Remo 2008, sur le site officiel de la course.
  3. Profil de Milan-San Remo 2008, sur le site officiel de la course.
  4. « Une Primavera qui pose question », La Dernière Heure/Les Sports, 21 mars 2008.
  5. (fr) Le film de la course, sur lequipe.fr

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :