Mikasuki

langue muskogéenne parlée aujourd'hui par environ 500 personnes au sud de la Floride

Mikasuki
Pays États-Unis
Région Floride
Nombre de locuteurs 500
Classification par famille
Codes de langue
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
ISO 639-5 nai

Le mikasuki (ou miccosukee ou hitchiti-mikasuki) est une langue muskogéenne parlée aujourd'hui par environ 500 personnes au sud de la Floride. Elle est parlée par la tribu Mikasuki et aussi par d'autres indiens séminoles. La langue hitchiti aujourd'hui disparue était proche du mikasuki.

ÉcritureModifier

Le mikasuki s'écrit en utilisant l'alphabet latin.

Voyelles Consonnes
Lettre Prononciation Lettre Prononciation
a, aa a, b b
, a̲a̲ ã, ãː ch t͡ʃ
e, ee i, f f
, e̲e̲ ĩː, ĩː h h
o, oo o, k k
, o̲o̲ õ; õː l l
ay ai ł ɬ
ao ao m m
n n
ng ŋ
p p
sh ʃ
t t
w w
y j

Un ton haut est marqué par un accent aigu et un ton bas par un accent grave, le ton descendant par un aigu (dans le cas d'un ton haut descendant, pour une voyelle longue, on placera un accent sur chaque lettre, sinon, l'accent grave sera placé sur la consonne suivante) :

Ton haut Ton bas Ton descendant
á, áa à, àa áǹ, áà

PhonologieModifier

La phonologie du mikasuki se présente comme suit:

Consonnes Labiale Alvéolaire Palatale Vélaire Glottale
Occlusive Non-voisée p t k
Voisée b
Affriquée t͡ʃ
Fricative centrale f ʃ h
latérale ɬ
Nasale m n ŋ
Latérale l
Semi-voyelle w j
Voyelles Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i ĩ
Mi-fermée o õ
Ouverte a ã

Il existe trois tons, haut, bas et tombant. La longueur de la voyelle est significative. Exemples : eche signifie « bouche » alors que eeche signifie « daim » ; ete signifie « œil » alors que eete signifie « feu ».

BibliographieModifier

  • (en) John David West, The Phonology of Mikasuki, 1962, « Studies in Linguistics », 16:77-91.

Notes et référencesModifier


Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier