Mikania micrantha

Mikania micrantha, aussi appelée liane américaine[1], est une espèce de plantes dicotylédones de la famille des Asteraceae, tribu des Eupatorieae, originaire des régions tropicales d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud. L'espèce fait partie des 100 pires espèces envahissantes selon l'UICN[2].

DescriptionModifier

Aspect généralModifier

Mikania micrantha est une plante herbacée lianescente vivace semi-ligneuse, volubile, grimpante ou rampante, à croissance rapide ; chaque plant peut coloniser un espace de 25 mètres carrés en seulement un mois[3].

FeuillesModifier

Les feuilles sont simples, opposées et pétiolées. Le limbe est triangulaire, avec une base cordée et une apex aigu. La marge est ondulée et légèrement dentée[3].

FleursModifier

Les inflorescences se composent d'une multitude de petits capitules blanchâtres constituées uniquement de fleurs tubulées[3].

FruitsModifier

Les fruits sont des akènes noirs de 2 millimètres de long comportant un pappus d'une trentaine de soies blanches. Chaque plant peut produire jusqu'à 40 000 graines viables par an[3].

RépartitionModifier

Originaire d'Amérique Centrale et du Sud, Mikania micrantha préfère les zones à humidité élevée, bien éclairées et à sol fertile, riche en matière organique.

Caractère envahissantModifier

Elle est considérée comme une plante envahissante notamment en Asie (Chine, Inde), à Maurice, dans la zone Australasienne, et en Nouvelle-Calédonie où elle a été introduite en 1964 dans la zone Dumbéa-Païta[4].

LégislationModifier

Aux États-Unis, elle est déclarée Federal noxious weed (mauvaise herbe nuisible fédérale)[5].

En Nouvelle-Calédonie, le Code de l'environnement de la Province Sud interdit l’introduction dans la nature de cette espèce ainsi que sa production, son transport, son utilisation, son colportage, sa cession, sa mise en vente, sa vente ou son achat[6].

Liste des formesModifier

Selon Catalogue of Life (18 septembre 2016)[7] :

  • forme Mikania micrantha f. micrantha

Notes et référencesModifier

  1. « Mikania micrantha Kunth, 1818 », sur Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN), Muséum national d'histoire naturelle (MNHM) (consulté le 18 septembre 2016)
  2. « 100 of the World's Worst Invasive Alien Species », sur http://www.iucngisd.org, Global Invasive Species Database (consulté le 17 février 2019)
  3. a b c et d Groupe espèces envahissantes, Plantes envahissantes pour les milieux naturels de Nouvelle-Calédonie, Nouméa, Agence pour la prévention et l'indemnisation des calamités agricoles ou naturelles (APICAN), , 222 p., pp. 104-105
  4. Bernard Suprin, Mille et une plantes en Nouvelle-Calédonie, Nouméa, Editions Photosynthèse, , 382 p. (ISBN 9782952731638), p. 84
  5. (en) « Federal Noxious Weed List », sur Animal and Plant Health Inspection Service (APHIS) (consulté le 18 septembre 2016).
  6. Code de l'environnement de la Province Sud, Nouméa, , 346 p. (lire en ligne), p. 147
  7. Roskov Y., Ower G., Orrell T., Nicolson D., Bailly N., Kirk P.M., Bourgoin T., DeWalt R.E., Decock W., van Nieukerken E.J., Penev L. (eds.) (2020). Species 2000 & ITIS Catalogue of Life, 2020-12-01. Digital resource at www.catalogueoflife.org. Species 2000: Naturalis, Leiden, the Netherlands. ISSN 2405-8858, consulté le 18 septembre 2016

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :