Microsoft Edge

navigateur web développé par Microsoft

Microsoft Edge est un navigateur web propriétaire développé par la société américaine Microsoft depuis 2015, et basé sur Chromium depuis 2020. Il fut conçu pour remplacer Internet Explorer. Edge est installé par défaut avec Windows 10 et Windows 11, et est disponible également sur MacOS et Linux, ainsi que sur mobile avec des versions Android et IOS.

Microsoft Edge
Description de l'image Microsoft Edge Dev Icon (2019).svg.
Description de cette image, également commentée ci-après
Microsoft Edge 109.0 sur Windows 11
Informations
Développé par MicrosoftVoir et modifier les données sur Wikidata
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 123.0.2420.74 (iOS, iPadOS, Android, )[1]
124.0.2478.80 (Microsoft Windows, macOS, Linux, )[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
État du projet Actif
Écrit en C++Voir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Android, iOS, GNU/Linux, macOS 10.15 et versions supérieures, Windows 10 et versions supérieures, Windows Server 2016 et versions supérieures[3]
Environnement AndroidVoir et modifier les données sur Wikidata
Langues MultilingueVoir et modifier les données sur Wikidata
Type Navigateur webVoir et modifier les données sur Wikidata
Politique de distribution Gratuit
Licence propriétaire
Site web www.microsoft.com/edge

Chronologie des versions

Développement modifier

Edge est conçu pour remplacer Internet Explorer[4] alors devenu obsolète par son âge et son manque d'améliorations. Dévoilé officiellement le sous le nom de code « Project Spartan » (à la base pour s'éloigner de son aîné IE), le logiciel sera plus tard nommé « Microsoft Edge » lors de la conférence Build le [5]. Il est intégré à Windows 10 et sur les consoles Xbox One. Depuis le mois de , Edge n'est plus une exclusivité Windows 10 : Microsoft a porté le navigateur sur iOS et Android puis sur Linux en octobre 2020[6].

Contrairement à Internet Explorer, Edge est une application universelle Windows[7], c'est-à-dire qu'il peut tourner toutes les versions de Windows, que ce soit sur PC, sur une tablette, sur Xbox, HoloLens, ou anciennement sur Windows Phone.

Initialement, avant le passage sous Chromium, le moteur JavaScript Chakra (en) prenait en charge le langage intermédiaire asm.js permettant ainsi d'améliorer la vitesse d'exécution des applications web qui l'utilisent[8]. Désormais, Microsoft Edge utilise le moteur JavaScript V8 pour cela.

Lien avec Bing et Bing Chat modifier

Edge utilise Bing comme moteur de recherche par défaut.

Lorsque Microsoft a ajouté à Bing des capacités d'intelligence artificielle avec le chatbot Bing Chat en février 2023, renommé "Microsoft Copilot" en novembre 2023[9], cette fonctionnalité n'était d'abord disponible que sur Edge. En juillet 2023, le chatbot est devenu accessible également sur Google Chrome[10].

Depuis avril 2023, Microsoft Edge inclut une barre latérale permettant de rechercher avec Bing ou de consulter des sites. Depuis l'intégration du chatbot de Bing, cette barre latérale permet de nouvelles fonctionnalités, comme de demander au chatbot de générer un résumé de la page courante[11].

Fonctionnalités modifier

L'outil Collection permet d'enregistrer des images ou du texte afin de les utiliser plus tard, ce sera la première vraie fonctionnalité "inédite"[12].

Comme d'autres navigateurs, Edge comprend un lecteur PDF comportant des fonctionnalités d'édition comme du remplissage de formulaires.

Si l'utilisateur du logiciel rencontre un problème de connexion, le navigateur lui proposera de jouer à un jeu de surf[13] pour patienter[14].

Le logiciel contient un outil qui permet de créer des citations[15].

Une fonctionnalité permet aux images d'être automatiquement traitées par des algorithmes d’apprentissage automatique pour décrire l’image en mots et capturer tout texte qu’elle contient.

Les "onglets dormants" (sleeping tabs) permettent de décharger de la mémoire de l'appareil des onglets ouverts non utilisés afin d'économiser des ressources système[16].

Un résolveur de problèmes mathématiques permet de résoudre des problèmes complexes par le biais d'une capture d'écran et donner le résultat étape par étape[17].

Un correcteur avancé de fautes d'orthographe et de grammaire avec l'intégration de l'outil Editor est présent dans le navigateur ainsi qu'une prédiction lors de la saisie de texte[18].

Microsoft Defender SmartScreen, un filtre anti-hameçonnage et anti-malware et ransomware de Windows, est conçu pour fonctionner avec Microsoft Edge.

Un moniteur de mots de passe avertit si les mots de passe ont été compromis et sont repérés sur le Dark Web. De plus, il permet de vérifier que le mot de passe n'est pas utilisé sur un autre site, suggère des mots de passe forts lors de leur saisie et donne le niveau de complexité des mots de passe et par ainsi, leurs efficacité[19].

Sous Windows, un boost de démarrage permet au navigateur Edge de se lancer en arrière-plan lors du démarrage du système d'exploitation afin de lancer plus rapidement l'ouverture d'une fenêtre de l'application.

Le navigateur Microsoft Edge offre un accès rapide aux versions gratuites en ligne des applications Microsoft 365: Word, PowerPoint, Excel, Outlook, OneDrive, OneNote, Calendar, ToDo, Skype... Notamment, Edge permet de prévisualiser des fichiers Word, Excel ou Powerpoint directement dans le navigateur avant de les télécharger.

Les onglets verticaux, autre fonctionnalité de Microsoft Edge, peuvent faciliter l’organisation et l’identification rapide d'onglets lorsque beaucoup sont ouverts simultanément[20]. Il est possible de défiler à travers les onglets verticaux avec la souris.

Le mode efficacité est conçu pour aider à prolonger la durée de vie de la batterie. Ce mode minimise la consommation d’énergie pour prolonger la durée de vie de la batterie en réduisant l’utilisation des ressources (mémoire, CPU) en modifiant certaines activités d’onglet sur les onglets avec lesquels l'utilisateur n’interagit pas et en mettant en veille les onglets d’arrière-plan inactifs (onglets dormants) ou encore la désactivation des fonds d'écrans animés sur la page d'accueil.

Un outil de capture d'écran permet d'effectuer des captures de zones spécifiques ou de la page web entière sans utiliser d'outil tiers. Cet outil est accessible avec le raccourci clavier Ctrl+Maj+S.

Edge comprend un outil de traduction des pages propulsé par Microsoft Traduction.

La prise en charge des extensions, comme le permettent de nombreux navigateurs web tel que Mozilla Firefox, n'est pas effective dès le lancement du navigateur. Il faudra attendre le pour qu'une mise à jour de Microsoft Edge soit effectuée vers le build 14291 qui permet, entre autres, l’installation d’extensions sur le navigateur[21]. Il est possible de les télécharger via le Microsoft Store. En , Microsoft revendiquait 62 extensions disponibles. Aujourd'hui, le navigateur prend en charge les extensions du Chrome Web Store.

Autre fonctionnalité, le navigateur est muni d'un mode lecture permettant d'alléger le contenu d'une page web, ce qui offre une lecture plus confortable. Le style de lecture et la taille de la police peuvent être modifiés selon les préférences des usagers. Une liste de lecture est aussi intégrée au navigateur web et il est possible de synchroniser la liste de lecture avec tous les appareils compatibles avec Windows 10.

Edge comprend une fonctionnalité "Drop" qui permet de partager des fichiers entre plusieurs appareils.

Son moteur de rendu était EdgeHTML qui était un fork de Trident. Celui-ci ne supporte plus : ActiveX, Browser Helper Object (en), VML, VBScript et les barres d'outils. Avec le passage à Chromium en 2020, le moteur de rendu est maintenant Blink[22]. Le logiciel est exécuté dans un environnement bac à sable, contrairement à Internet Explorer, de plus, il est programmé en 64 bits. Ces changements ont pour effet de protéger le client d'une attaque par injection de code[23].

Adobe contribue au développement du navigateur en y ajoutant une fonctionnalité pour les colorations en CSS et un support complet pour les modes de fusion (permettant de fusionner des calques) destinés aux développeurs Web[24] via les répertoires open-source du navigateur sur la plateforme GitHub.

Versions modifier

Microsoft Edge est disponible en plusieurs versions qui sont distribuées sur plusieurs canaux[25].

  • Canal stable : Elle est distribuée à grande échelle à la majorité des utilisateurs car il s’agit de la version la plus stable des canaux et est le résultat de la stabilisation de l’ensemble de fonctionnalités disponible dans la version bêta précédente du canal. Les nouvelles fonctionnalités sont environ toutes les 4 semaines. Les mises à jour de sécurité et de qualité sont distribuées selon les besoins. Une version du canal stable est prise en charge jusqu’à ce que la prochaine version du canal soit disponible
  • Canal Beta : Elle est destinée au déploiement de production auprès d’un échantillon représentatif d’utilisateurs, elle permet vérifier que les choses fonctionnent comme prévu, si un problème est découvert, il peut être corrigé avant la publication de la publication sur le canal stable. Les nouvelles fonctionnalités sont environ toutes les 4 semaines. Les mises à jour de sécurité et de qualité sont distribuées selon les besoins.
  • Canal Dev : Elle est destinée à vous aider à planifier et développer avec les fonctionnalités les plus récentes de Microsoft Edge, mais avec une qualité supérieure à celle du canal Canary. Ce canal vous permet d’avoir un coup d’œil sur les prochaines versions et de préparer la prochaine version bêta.
  • Canal Canary : Elle est livrée tous les jours, en raison de la nature de cette cadence, des problèmes surviennent au fil du temps et permet donc de récupérer un maximum de retours de la part des utilisateurs.
  • Canal stable étendu (ESR) : Elle n’est pas disponible en tant qu’application de navigateur distincte. Ce canal est une option de publication d’entreprise pour Microsoft Edge application stable alignée sur un cycle de publication majeur plus long de 8 semaines. Elle existe pour servir plus efficacement les organisations qui peuvent nécessiter une chronologie plus longue pour tester et valider les nouvelles versions de navigateur.

Part de marché modifier

Microsoft Edge prend la 3e place de la part de marché sur toutes plateformes confondues avec environ 4.05% en se plaçant derrière Safari (18.84%) et devant Mozilla Firefox (3.40%) en mars 2022[26]

Elle est en revanche sur ordinateur à la 2e place avec 9.65% en se plaçant derrière Google Chrome (67.29%) et devant Safari (9.56%) en mars 2022.

Critiques modifier

Il faut noter la difficulté en pour importer les marque-pages de Firefox : l'importation directe étant impossible. Il faut, par exemple, importer ces marque-pages de Firefox vers Google Chrome, puis de Google Chrome vers Microsoft Edge, mais il est ensuite impossible de les trier par ordre alphabétique.

En , de nouvelles critiques qui comparent les failles de sécurité de Edge à celles connues sur Internet Explorer sont apparues[27], la résorption de ces failles étant effectuée concomitamment sur les deux logiciels. La presse spécialisée redoute ainsi qu'Edge soit un peu trop assimilable, à terme, à IE.

Adoption de Chromium modifier

En , Microsoft annonce la fin de l'utilisation du moteur de rendu EdgeHTML et du moteur JavaScript Chakra (en) dans Edge au profit de Chromium (utilisant Blink et V8)[28]. Le 15 janvier 2020, Microsoft Edge Chromium sort sur le site officiel. Pour des raisons de compatibilité, EdgeHTML (version 44.19041.1.0) est toujours présent mais Windows 10 le cache[29].

Logos modifier

Notes et références modifier

  1. « Release notes for Microsoft Edge Mobile Stable Channel »
  2. « Release notes for Microsoft Edge Stable Channel »,
  3. « Systèmes d’exploitation prenant en charge Microsoft Edge », sur docs.microsoft.com, (consulté le )
  4. « Exclusive: First look at Microsoft’s brand new ‘Spartan’ project for Windows 10 », sur bgr.com, (consulté le ).
  5. (en) « This is Microsoft Edge, the replacement for Internet Explorer », sur The Verge, (consulté le )
  6. (en-US) Microsoft Edge Blog, « Introducing Microsoft Edge preview builds for Linux », sur Microsoft Edge Blog, (consulté le )
  7. Need to Know: Microsoft Edge
  8. « Bringing Asm.js to Chakra and Microsoft Edge » (consulté le )
  9. (en) Tom Warren, « Microsoft rebrands Bing Chat to Copilot, to better compete with ChatGPT », sur theverge.com, (consulté le ).
  10. https://www.presse-citron.net/utiliser-bing-chat-sur-google-chrome-cest-enfin-possible/
  11. (en) Richard Devine, « How to summarize web pages with Bing Chat in Microsoft Edge »  , sur windowscentral.com, (consulté le ).
  12. (en-US) Microsoft Edge Blog, « Get started with Collections in Microsoft Edge », sur Microsoft Edge Blog, (consulté le )
  13. (en-US) Microsoft Edge Blog, « Introducing the new surf game in Microsoft Edge », sur Microsoft Edge Blog, (consulté le )
  14. Cassim Ketfi, « Microsoft Edge : comment jouer au jeu caché de surf », sur Frandroid, (consulté le )
  15. (en-US) Microsoft Edge Blog, « Generate citations for research using Microsoft Edge », sur Microsoft Edge Blog, (consulté le )
  16. (en-US) Microsoft Edge Blog, « Sleeping tabs in Microsoft Edge: Save even more resources with recent updates », sur Microsoft Edge Blog, (consulté le )
  17. (en) « Learn how to solve math problems with Math Solver in Microsoft Edge », sur TECHCOMMUNITY.MICROSOFT.COM, (consulté le )
  18. (en) « Introducing Microsoft Editor – Bring out your best writer wherever you write », sur TECHCOMMUNITY.MICROSOFT.COM, (consulté le )
  19. Microsoft, « Fonctionnalités du navigateur Microsoft Edge | Microsoft », sur Microsoft Edge (consulté le )
  20. « Conseils Microsoft Edge », sur microsoftedgetips.microsoft.com (consulté le )
  21. Windows 10 build 14291
  22. « [Brève] Microsoft a décidé de baser Edge sur Chromium », sur www.echosdunet.net, (consulté le )
  23. « Microsoft Edge: Building a safer browser » (consulté le )
  24. « Spartan : Adobe contribue au développement du nouveau navigateur de Microsoft » (consulté le )
  25. RyanHechtMSFT, « Vue d’ensemble des canaux MicrosoftEdge », sur docs.microsoft.com (consulté le )
  26. (en) « Browser Market Share Worldwide », sur StatCounter Global Stats (consulté le )
  27. ZDNET.fr, « Edge serait bien le digne héritier de Microsoft Internet Explorer », ZDNET,‎ (lire en ligne)
  28. (en) « Microsoft Edge : Making the web better through more open source collaboration », sur Windows Experience Blog, (consulté le ).
  29. "Microsoft Edge "Google Chrome" Browser" https://www.howtogeek.com/659857/what-you-need-to-know-about-the-new-microsoft-edge-browser/

Annexes modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier