Ouvrir le menu principal

RépartitionModifier

 
Aire de répartition des Microhylidae.

Les membres de cette famille se rencontrent en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud, en Asie de l'Est, en Asie du Sud-Est et en Mélanésie.

ÉtymologieModifier

Le nom de cette famille, du grec mikros, « petit », et du latin hyla, « rainette », leur a été donné en raison de leur petite taille et leur mœurs plutôt arboricoles.

DescriptionModifier

Les membres de la famille des Microhylidae sont généralement de petites tailles (moins de 15 mm) bien que certaines espèces puissent mesurer jusqu'à 90 mm. Ce sont des amphibiens terrestres ou arboricoles, s'abritant souvent au sol sous les feuilles mortes et chassant de nuit. On différencie deux types de morphologie, d'une part les espèces présentant un corps rebondi et une bouche petite, d'autre part les espèces reprenant les proportions habituels des grenouilles. Les premières s'alimentent essentiellement de termites et fourmis, les autres ayant une alimentation plus variée identique à celle des autres grenouilles.

Les membres du genre Breviceps sont des amphibiens fouisseurs des régions arides d'Afrique et certaines espèces pondent même leurs œufs dans le sol.

Certains Microhylidae de Nouvelle-Guinée et d'Australie présentent la particularité de se passer de l'état larvaire (têtard), l'œuf éclosant en une petite grenouille. De fait les espèces arboricoles peuvent dès lors pondre leur œufs dans les arbres et ne jamais redescendre au sol.

Liste des genres et sous-famillesModifier

Selon Amphibian Species of the World (15 septembre 2015)[1] :

Publication originaleModifier

  • Günther, 1858 : On the Systematic Arrangement of the Tailless Batrachians and the Structure of Rhinophrynus dorsalis. Proceedings of the Zoological Society of London, vol. 26, p. 339-352 (texte intégral).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier