Ouvrir le menu principal

Les microfossiles sont des fossiles de petites tailles, dont l'étude requiert des moyens techniques différents de ceux mis en œuvre dans l'étude des « macrofossiles » (ie. des fossiles classiques, de taille supérieure à quatre ou cinq millimètres).

L'étude des microfossiles, réalisée par les paléontologues, se divise en deux branches :

  • la micropaléontologie s'intéresse aux microfossiles à parois minérales (tests ou squelettes de micro-organismes, débris ou pièces de microfossiles, d'origine animale ou végétale)[1] ;
  • la palynologie s'intéresse aux microfossiles à parois organiques.

Liste de microfossilesModifier

MicrotableauxModifier

« Vers la fin du XIXe siècle, les microscopes sont devenus accessibles à un bien plus grand nombre qu’auparavant et certains naturalistes ont pu se les offrir. Des passionnés se sont alors lancés dans des travaux qui nécessitent une très grande dextérité et une infinie patience: la réalisation de tableaux microscopiques à partir d’éléments microscopiques tels que frustules de diatomées, tests de radiolaires (microfossiles siliceux), écailles d’ailes de papillons[2] ».

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. Méthodes modernes de géologie de terrain, éditions TECHNIP, (lire en ligne), p. 39.
  2. Patrick De Wever et al, « Patrimoine géologique : notion, état des lieux, valorisation », Naturae, no 1,‎ , p. 11 (lire en ligne).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier