Michelangelo Ricciolini

peintre italien

Michelangelo Ricciolini (Rome, - Frascati, ) est un peintre italien du baroque tardif.

Michelangelo Ricciolini
Michelangelo Ricciolini - Portrait.jpg
Autoportrait gravé et coloré par Pazzi Pietro Antonio.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
Activité
Lieu de travail
Enfant
Annonciation.

BiographieModifier

Michelangelo Ricciolini, né à Rome en 1654, s'est formé auprès du peintre Giovanni Angelo Canini, puis rejoint l'école de Carlo Maratta.

Sa peinture est souvent décorative, réalisant le décorations, souvent perdues, de nombreux palais, néanmoins il a aussi réalisé des compositions aussi bien à fresque que sur toile de sujets à thèmes religieux.

Son fils, Nicolò Ricciolini (Rome, - ) fut aussi peintre et l'a souvent assisté.

ŒuvresModifier

Fresques
  • Palazzo della Cancelleria, Rome[1] : peintures de tapisseries feintes dans quelques chambres du Palazzo Spada (Sala dell'Aurora) (1698-1699 ; 1700 ; 1703), Rome ;
  • Palazzo Chigi Zondadari à San Quirico d'Orcia (1684-1686) avec un groupe de peintres[2]
  • Palazzo Buonaccorsi, Macerata (terminé par son fils Nicolò)
  • Casino Pescatore, Frascati
  • Église Santa Rita da Cascia alle Vergini : fresques de la coupole représentant La Gloire du Paradis
Tableaux
  • Samson et Dalila, galeries Spada, Rome.
  • 14 toiles sur la Vie de saint Laurent, Calasanctianum, Rome[3].
  • Autoportrait de Michelangelo Ricciolini (gravé et coloré par Pazzi Pietro Antonio d'après un exemplaire du cabinet des estampes des Offices de Florence), Villa Confalonieri, province de Lecce

Notes et référencesModifier

  1. commandée par le Cardinal Pietro Ottoboni en 1691-1693)
  2. (it) « Palazzo Chigi Zondadari », sur Comunesanquirico.it
  3. « Michelangelo Ricciolini », sur calasanzio-roma.it [Pdf]

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :