Michel Tardieu (historien)

historien français

Michel Tardieu, né le à Mareuil-sur-Belle, est un exégète et historien français. Diplômé ès lettres, c'est un spécialiste des sciences religieuses, du christianisme et du syncrétisme antiques. Auteur de nombreux ouvrages et articles, il est membre honoraire du Laboratoire d'études sur les monothéismes[1] et professeur honoraire au Collège de France.

Michel Tardieu
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (82 ans)
MareuilVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

BiographieModifier

En 1973, Michel Tardieu entre à la section Philosophie et Histoire des sciences du CNRS jusqu'en 1976, avant de devenir directeur d'études à l'École Pratique des Hautes Études, dans la section des sciences religieuses, où il reste en poste jusqu'en 1991. Parallèlement, à partir de 1984, il dirige le Centre d'études des religions du Livre, qui a pour objet, dans un cadre laïc, l'étude du judaïsme, du christianisme et de l'islam dans leurs développement internes, dans leurs rapports mutuels et dans leurs relations avec d'autres courants religieux ou intellectuels.

À partir de 1991, il se voit confier une chaire de professeur au Collège de France, où il enseigne l'histoire des syncrétismes de la fin de l'Antiquité et dirige l'Institut d'histoire des christianismes orientaux, jusque 2008.

Il est membre du comité de lecture de la Revue d’histoire et de philosophie religieuses, revue scientifique éditée par la faculté de théologie protestante de Strasbourg.

HonneursModifier

Bibliographie sélectiveModifier

OuvragesModifier

  • Trois mythes gnostiques. Adam, Éros et les animaux d'Égypte dans un écrit de Nag Hammadi (II, 5), éd. Brepols, 1974
  • Le manichéisme, coll. Que Sais-Je ?, no 1940, éd. P.U.F., 1997 (éd. orig. 1981)
  • Écrits gnostiques. Codex de Berlin, éd. Cerf, 1984
  • Introduction à la littérature gnostique, I. Collections retrouvées avant 1945, en collaboration avec J.-D. Dubois, éd.Cerf/CNRS, 1986
  • Études manichéennes. Bibliographie critique 1977-1986, éd. Institut Français de Recherche en Iran, 1988
  • Les paysages reliques. Routes et haltes syriennes d'Isidore à Simplicius, éd. Vrin, 1990
  • Recherches sur la formation de l'Apocalypse de Zostrien et les sources de Marius Victorinus, coll. Res Orientales, IX, éd. Vrin, 1996

Éditions et recueilsModifier

  • H. Lewy, Chaldæan Oracles and Theurgy. Mysticism, Magic, and Platonism in the Later Roman Empire, Nouvelle édition par M. Tardieu, éd. Brepols, 1978
  • Michel Tardieu, Les Règles de l'interprétation, éd. Cerf, 1987
  • Michel Tardieu, La Formation des canons scripturaires, éd. Cerf, 1993
  • Brigitte Tambrun-Krasker et Michel Tardieu (éd.), Magika logia ton apo Zoroastrou magon. Georgiou Gemistou Plethonos exegesis eis auta ta logia = Oracles Chaldaïques. Recension de George Gémiste Pléthon, Series: Corpus Philosophorum Medii Aevi - Philosophi Byzantini, No. 7, 1995.
  • B. Lauret et M. Tardieu (éd.), A. v. Harnack. Marcion. L’évangile du Dieu étranger. Une monographie sur l’histoire de la fondation de l’Église catholique, trad. B. Lauret et suivi de contributions de B. Lauret, G. Monnot et É. Poulat, avec un essai de M. Tardieu, éd. Cerf, 2005 (éd. orig. 2003)

ArticlesModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

SourcesModifier

  • Notice biographique du Collège de France